Covid. Occitanie : décès, saturation des services de réanimation et transferts de patients, les hôpitaux en tension

Publié le
Écrit par Joane Mériot

La pression hospitalière liée au covid-19 est très préoccupante dans la région Occitanie. Preuve de cette tension, cette semaine, six patients vont être transférés dans des centres hospitaliers des régions Hauts-de-France et Grand-Est, la semaine dernière ils étaient 10 à être évacués.

Alors que les hôpitaux de la région Occitanie subissent de plein fouet la quatrième vague de covid-19 en cette période estivale, la solidarité est de mise entre les différents établissements de santé en France.

16 patients transférés en 2 semaines

Mercredi, deux personnes prises en charge au service réanimation du centre hospitalier de Perpignan et atteintes de formes graves du covid-19 ont été transférées et accueillies par le CHRU de Nancy. Il s'agit d'un couple de septuagénaires, 74 et 75 ans, très malades tous les deux, transférés tous les deux...

Car avec 26 personnes hospitalisées en réanimation à l’hôpital de Perpignan, la tension est au maximum et dépasse largement les niveaux atteints lors de la première vague de mars et avril 2020.

Nous avons la chance, dans les Hauts-de-France et dans le Grand-Est, de ne pas être touché. C’est sûrement la population estivale avec le croisement des populations, il y a aussi peut-être un peu plus de gens vaccinés dans le nord de la France. Ce qui est certain, c’est que nous avons moins d’échanges de population donc moins de covid, mais il faudra toutefois être vigilant à la rentrée.

CHU de Lille.

En Occitanie, la semaine dernière, 10 personnes au total ont été transférées vers des hôpitaux des Hauts-de-France (Lille et Amiens) et du Grand-Est (Nancy, Reims et Strasbourg). Et cette semaine, l’ARS annonce le transfert de 6 patients vers les hôpitaux du Nord et de l’Est de la France.

Hôpitaux en tension

Cette tension hospitalière est particulièrement marquée en Occitanie avec 1.214 personnes hospitalisées dont 285 en réanimation et soins critiques mardi 17 août contre 1.116 vendredi 13 août, soit 100 personnes de plus en à peine quatre jours.

Rien que dans l'Hérault, on compte 277 patients hospitalisés, dont 71 dans un état grave. Les chiffres sont plus modérés dans le Gard (158 hospitalisations, dont 28 en réanimation et soins critiques).

Début août, le plan blanc avait été activé dans les hôpitaux de la région, signe d’une forte tension au sein des établissements. Ce plan consiste à annuler les opérations chirurgicales non-urgentes, à ouvrir des lits supplémentaires de réanimation et à rappeler le personnel soignant en congés.

49 décès en 4 jours

Mais le chiffre le plus marquant reste celui des décès. En quatre jours, 49 personnes sont mortes en Occitanie des suites du covid-19. Selon les chiffres communiqués sur Covid Tracker, en moyenne, dans l’Hérault 4 malades décèdent quotidiennement.

Qu’en est-il de la vaccination ?

En ce qui concerne les dépistages, les cas positifs se stabilisent depuis la semaine dernière. De 3.344 cas positifs détectés par jour la semaine dernière, contre 3.196 cette semaine.

La vaccination progresse également puisque près de 7,3 millions de doses de vaccins ont été administrées en Occitanie depuis le 4 janvier 2021.