• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le cycliste tarnais Lilian Calmejane attend déjà le tour de France 2019

Le cycliste tarnais Lilian Calmejane, lors de son échappée en solitaire sur la 15 ième étape du tour de France 2018 entre Millau et Carcassonne / © M.Bertorello/AFP
Le cycliste tarnais Lilian Calmejane, lors de son échappée en solitaire sur la 15 ième étape du tour de France 2018 entre Millau et Carcassonne / © M.Bertorello/AFP

Le tour de France 2018 à peine terminé, Lilian Calmejane attend déjà l'édition 2019. Le bilan du cycliste tarnais est en dessous de ses espérances mais il en tire malgré tout un bilan positif.

Par Juliette Meurin

Une trentième place au classement général et plusieurs top 10. Le cycliste albigeois Lilian Calmejane est plutôt satisfait de son tour 2018 même s'il visait mieux. Mais les objectifs et la volonté ne suffisent pas et le coureur de Direct Energie attend déjà le tour de France 2019 sans doute pour prendre une revanche.
 



Le Tarnais s'est notamment illustré sur ses terres, dans la 15 ième étape entre Millau et Carcassonne.

Il s'est offert une parenthèse en solitaire à plus de 100 kilomètres de l'arrivée. Mais ce n'était pas la stratégie de l'équipe. Et il a commencé, comme il le dit lui même, " à se faire engueuler dans les oreillettes. Alors il a enlevé ses oreillettes." Il est comme ça Calmejane. Un sacré caractère. 


Cette initiative personnelle ne s'est pas terminée comme il l'espérait.

Il reconnaît avoir été grisé par le public et avoir misé sur son instinct. L'effort, la tension et l'émotion ont eu raison de lui. Il a terminé en larmes à la 7 ième place.
A chaud, il avait regretté l'attitude de l'équipe Trek qui aurait "joué avec ses nerfs".


 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus