• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le danger des sauts et plongeons depuis le pont du diable et les falaises

Saint-Jean-de-Fos (Hérault) - le poste de secours et de surveillance du pont du diable - juillet 2014. / © F3 LR
Saint-Jean-de-Fos (Hérault) - le poste de secours et de surveillance du pont du diable - juillet 2014. / © F3 LR

Chaque été, malgré le danger, les accidents sont nombreux au pont du diable, dans les gorges de l'Hérault. Il faut dire que la tentation de sauter dans l'eau est grande. Mais entre 15 et 27 mètres de haut, le plongeon est très risqué. Le poste de secours est régulièrement obligé d'intervenir.

Par Fabrice Dubault


Lundi, un Lodévois de 29 ans s'est grièvement blessé en sautant depuis le pont du diable. Il a été hospitalisé au CHU de Montpellier dans un état grave. C'est le 2e accident depuis le début juin.

Les rondes des gendarmes, des secouristes et les panneaux d'information n'y font rien.

illustration / © F3 LR
illustration / © F3 LR

Dans le Gard, le phénomène est le même aux Cascades du Sautadet. Et chaque année, là aussi, il y a des accidents, des blessés, voire des noyés et des morts.

Saint-Jean-de-Fos (34) : le pont du diable toujours aussi dangereux pour les plongeurs inconscients
Reportage F3 LR : A.Goyon et D.Aldebert

 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus