• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le salon de l'Agriculture : la foire des affrontements politiques

Laurent Wauquiez au salon de l'Agriculture / © Thomas Padilla/MAXPPP
Laurent Wauquiez au salon de l'Agriculture / © Thomas Padilla/MAXPPP

Le salon de l'Agriculture demeure l'exercice imposé du personnel politique. Un test grandeur nature pour tout élu d'envergure ou en quête de popularité. Passage obligé pour se rapprocher de la terre et des hommes qui sont aussi des électeurs. Morceaux choisis sur les réseaux sociaux.

Par Laurence Creusot

L'ouverture est réservée au chef de l'Etat. Emmanuel Macron n'a pas failli à la tradition en parcourant  12 h 30 durant les allées de la plus grande ferme de France. Un marathon de la persuasion à l'heure de la mise en route de plusieurs chantiers. Et dès le lendemain, le ballet politique se poursuit. Elu, leader politique ou futur candidat, tous poseront à côté de Haute, la vedette de l'édition 2018.

Certains comme Laurent Wauquiez invite à la visite sur les réseaux sociaux dès leur arrivée . De peur que les médias ne soient pas assez nombreux à le suivre ?
Le premier ministre Edouard Philippe mêle humour et référence politique en croquant la pomme. Le slogan de la campagne électorale de Jacques Chirac en 1995 repris par les "Guignols de l'info" fait mouche.

La surenchère


"Le monde rural c'est chez moi " claironne Marine Le Pen. La présidente du Front national veut démontrer qu'elle connaît la France des campagnes et qu'elle sait la défendre.


Le même jour Nadine Morano députée européenne de Lorraine arbore un béret et boit du rouge pour traverser le salon de l'Agriculture.
Nadine Morano au salon de l'Agriculture / © Capture Public sénat
Nadine Morano au salon de l'Agriculture / © Capture Public sénat


Laurent Wauquiez s'y connaît et ne manque aucune occasion de flatter les bovins et de donner son avis sur leur état de santé et leur croissance.

Qui n'est pas en  photo avec Haute ?

La belle Aubrac égérie du salon de l'Agriculture a vu passer tous les politiques. Elle est installée dans le hall 1 près de l'entrée des VIP. Et c'est la vache la plus convoitée du salon 2018. on se demande même si elle n'aurait pas besoin d'une doublure, vue l'affluence.

Marie Le Pen tout sourire à côté l'Aubrac Haute
Marine Le Pen au salon de l'Agriculture / © AFP
Marine Le Pen au salon de l'Agriculture / © AFP

Florian Philippot le fondateur du mouvement "les patriotes" côté flanc.
Florian Philippot au salon de l'agriculture / © AFP
Florian Philippot au salon de l'agriculture / © AFP

Ceux qui éviteraient bien le salon

Certains préfèrent les visites discrètes sans passer par la case Haute. Ainsi Nicolas Hulot a opté pour la visite surprise incognito. Le ministre de la transition écologique retrouve la ministre de l'enseignement supérieur Frédérique Vidal sur le stand de la FNSEA.

Ceux que nous avons rencontré 

En arpentant les allées de ce 55 ème salon de l'Agriculture, nous avons interrogé certains hommes et femmes politiques. Sous une forme un peu décalée. Cela s'appelle la boîte à Meuh.

Premier d'entre eux Xavier Bertrand, le patron de la région des Hauts de France n'a rien perdu de son franc parler.

François Bayrou, maire de Pau, ancien ministre de la Justice garde la ligne centriste.

 

Et la socialiste Carole Delga présidente de la Région Occitanie a relevé le défi.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus