Départementales : le socialiste Denis Bouad élu dans le Gard au 3eme tour de scrutin

Denis Bouad nouveau président conseil départemental du Gard / © Capture vidéo CG 34
Denis Bouad nouveau président conseil départemental du Gard / © Capture vidéo CG 34

Le socialiste Denis Bouad a été élu président du conseil département du Gard au 3eme tour. Laurent Burgoa candidat de l'union de la droite s'étant désisté. Denis Bouad a obtenu 22 voix à gauche, la droite a voté blanc. Le candidat FN a obtenu 5 voix.

Par Laurence Creusot


Le vote du 29 mars n'avait pas dégagé de majorité absolue dans le département du Gard. Le socialiste Denis Bouad conseiller départemental d'Uzès était en tête avec 22 voix.
Laurent Burgoa candidat de la droite a obtenu 18 voix lors des deux premiers tours et le candidat FN Nicolas Meizonnet (Vauvert) était crédité de 4 voix. 2 conseillers ont voté blanc.

Au troisième tour de scrutin, la droite s'est retirée et le candidat socialiste Denis Bouad a été élu avec 22 voix 19 votes blancs et 5 voix au candidat FN.

Dans son discours Denis Bouad, nouveau président socialiste du Gard, a rendu hommage à son prédécesseur Jean Denat le président sortant PS battu au second tour face au FN " je salue tes qualités et tes compétences". Il a salué "la position courageuse de Jean-Paul Fournier "maire UMP de Nîmes qui a appelé à battre le FN et n'a pas soutenu la position du ni ni de Nicolas Sarkozy.

"Nous voulons travailler avec la métropole de Nîmes pour aider les quartiers défavorisés de Nîmes". 


Enfin Denis Bouad a voulu se positionner en rassembleur.
"Je serai un président du consensus, un président à l'écoute, un président respectueux des droits de l'opposition"
Denis Bouad élu président du conseil départemental dans le Gard
Le socialiste Denis Bouad élu président du conseil départemental dans le Gard au 3eme tour de scrutin en mars 2015.

Les réactions


"Nous voilà maintenant rassurés", a dit le nouveau président dans son discours, remerciant M. Burgoa "et son groupe UMP et UDI d'avoir retiré sa candidature lors de ce troisième tour, montrant ainsi qu'ils sont prêts à travailler ensemble, à mes côtés, en bonne intelligence. Et nous avons ensemble tiré les conclusions du vote de 41,6% des électeurs qui ont fait le choix du Front National".

"Au troisième tour j'ai pris mes responsabilités. C'est la République et ses valeurs qui ont motivé ma décision", a pour sa part déclaré M. Burgoa, également conseiller municipal UMP de Nîmes.

"Les électeurs UMP sont les cocus de ce scrutin" a jugé Nicolas Meizonnet, conseiller départemental FN dans le canton de Vauvert. Candidat à la présidence du conseil départemental, il n'a obtenu que 5 voix. "Le vote des électeurs UMP a été détourné au profit du parti socialiste", a poursuivi l'élu frontiste.

Denis Bouad (PS) et sa colistière EELV, Bérengère Noguier, ont été élus dimanche 29 mars en triangulaire avec 42,32 % des suffrages, face au FN, (32,29%) et à liste divers droite (25,39%), dans le canton d'Uzès.

Reportage à Nîmes 

Le socialiste Denis Bouad élu président du conseil départemental du Gard
D. Moine et V. Banabera

 

Denis Bouad - bio express

Un ancien agriculteur, diplômé d'un brevet de technicien, est élu à la présidence du Gard.

Denis Bouad, 62 ans, maire socialiste de Blauzac, dans le Gard et élu conseiller départemental sur le canton d'Uzès avec une colistière EELV, a été élu ce jeudi président du conseil départemental du Gard, au 3e tour de scrutin.

Décrit comme "un homme juste, honnête et modeste" par Damien Alary, président du conseil régional du Languedoc-Roussillon, Denis Bouad, passionné de course camarguaise et corrida est également maire de Blauzac depuis 1989.

Ce père de famille, né dans l'Hérault, est militant socialiste depuis 1975.

Il occupait jusqu'à présent les postes de premier vice-président du Conseil général du Gard aux côtés de Jean Denat, président sortant, battu dans son canton de Vauvert. Il préside aussi Habitat du Gard, l'office HLM du département.

Sur le même sujet

Les + Lus