Un détenu de Béziers meurt au CHU de Montpellier après une chute

Béziers (Hérault) - centre de détention du Gasquinoy - archives / © F3 LR
Béziers (Hérault) - centre de détention du Gasquinoy - archives / © F3 LR

Un homme incarcéré à Béziers, dans l'Hérault, pour proxénétisme est mort, dimanche, à l'hôpital de Montpellier, après avoir fait une chute dans les escaliers deux jours plus tôt, en sortant du cabinet d'un juge, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Par Fabrice Dubault


L'autopsie pratiquée a démontré que l'homme souffrait d'un petit hématome au cerveau qui n'avait pas été diagnostiqué à l'hôpital, où le détenu avait été conduit après sa chute, a-t-on indiqué de même source.

Vendredi, en sortant du cabinet du juge des libertés pour une affaire de proxénétisme, l'homme âgé de 35 ans était tombé dans les escaliers, victime d'une crise d'épilepsie et transporté aux urgences où le médecin n'avait rien diagnostiqué de grave, a précisé la même source.

Dans la nuit, l'homme a commencé à souffrir de la tête. Son compagnon de cellule a alors appelé les gardiens qui sont venus à deux reprises vérifier son état, a précisé une source proche de l'enquête.

Le matin, le détenu qui avait perdu connaissance, a été ramené à l'hôpital puis transféré en réanimation à Montpellier où il est mort, a encore indiqué la source judiciaire.

Le SRPJ de Montpellier a été chargé de l'enquête.

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus