Cet article date de plus de 4 ans

Deux jours après la vidéo choc de l'abattoir de Pézenas, trois abattoirs mis à l'arrêt

L'agrément de 3 abattoirs français a été "suspendu ou retiré" après les inspections menées en avril à la demande du ministère de l'Agriculture. On l'apprend 2 jours après la publication d'une nouvelle vidéo montrant des actes de maltraitance animale à l'abattoir de Pézenas, dans l'Hérault.
Intérieur d'un abattoir - illustration
Intérieur d'un abattoir - illustration © Maxppp

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a annoncé, ce vendredi matin, que le gouvernement allait publier dans la journée "tous les contrôles faits sur les abattoirs" par souci de transparence, mais à la mi-journée seul un rapport dévoilé en mai était disponible.

Le détail bientôt en ligne


Vendredi à la mi-journée, on ne pouvait trouver sur le site du ministère que la synthèse des résultats de l'audit déjà rendus publics par le ministre lui même le 18 mai lors d'une audition de la Commission d'enquête parlementaire sur les abattoirs. Selon le service de presse du ministère, le détail des contrôles devrait être mis en ligne par la suite.

3 abattoirs mis à l'arrêt


D'après cet audit, sur 259 abattoirs contrôlés, trois se sont vus retirer ou suspendre leur agrément, entraînant un arrêt temporaire ou définitif de l'activité de l'établissement. Près de 70% des inspections avaient conclu à un niveau de maîtrise de la protection des animaux "satisfaisant (20%) à acceptable (49%)". Mais dans 31% des inspections, le niveau de maîtrise des risques a été jugé "insuffisant", selon ce document.

19 lignes d'abattage fermées


Les non-conformités les plus graves concernaient moins de 5% des chaînes inspectées, soit 19 lignes d'abattage, qui ont été fermées. Ces inspections avaient été ordonnées en avril dans l'ensemble des abattoirs de France par le ministre qui avait créé un délit de maltraitance qui peut viser les directeurs des ces établissements, après la divulgation, par l'association L214, d'images choquantes montrant des animaux maltraités dans des abattoirs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abattoirs agriculture économie animaux sorties et loisirs enquêtes justice société