Dimanche en politique : la crise des migrants deux ans après

Montpellier : semaine de solidarité avec les migrants mars 2018 / © France 3 LR
Montpellier : semaine de solidarité avec les migrants mars 2018 / © France 3 LR

Il y a 2 ans, le Languedoc-Roussillon accueillait plus d’un millier de migrants. Un accueil parfois difficile voire douloureux dans certaines communes. Que sont-ils devenus ? La question divise t-elle encore les élus ? Nous en débattons dans Dimanche en politique en direct sur facebook à 15h30.

Par F.Hertmann et I.Petit-Félix

L'émission Dimanche en Politique propose chaque dimanche un débat animé par Florent Hertmann autour d'une question politique avec des invités sur le plateau.

Le projet de loi Asile Immigration, présenté le 21 février en Conseil des ministres et débattu à l'Assemblée courant avril intervient près de trois ans après la crise migratoire découlant du conflit syrien, puis des flux migratoires en provenance du continent africain.  Quel bilan peut-on dresser de cette crise deux ans après ?

Emission à voir en direct sur la page facebook de France 3 Languedoc-Roussillon jeudi 22 mars à 15h30 et diffusée sur l'antenne régionale dimanche 25 mars 2018 à 11h25 sur France 3 Languedoc-Roussillon.

Dimanche en politique ouvre le débat avec les invités 
  • Michel Issert, maire de Saint-Bauzille-de-Putois dans l'Hérault
  • Vincent Gaudy, maire PS de Florensac dans l'Hérault
  • Daniel Constantin, président de l'association "Gammes"
  • Adnan Abdullah, réfugié yéménite - comédien, acteur, réalisateur de documentaires
Adnan  Abdullah a 34 ans et est arrivé en France pendant l'été 2015. Il était poursuivi et menacé de mort dans son pays pour son engagement dans la défense des droits de l'homme par le biais du théâtre et du cinéma. Il aborde dans son travail les droits des femmes, les mariages précoces et plus généralement la liberté d’expression.
Acteur dans le film « Moi, Nojoom, 10 ans divorcée » premier long métrage tourné au Yémen clandestinement sur le thème du mariage précoce, le film a été récompensé du Prix de la meilleure fiction au Festival International du film de Dubaï en 2014.
So documentaire "J'étais je suis je serais"réalisé en France sera projeté au cinéma Diagonal à Montpellier.


 

La loi Asile et Immigration

Plusieurs points de cette loi, présentée fin février en Conseil des ministres, puis en avril devant le Parlement, sont critiqués par les associations. Le texte renforce le contrôle des demandeurs d’asile, soumis à des délais raccourcis : ainsi, le demandeur d’asile ne disposera plus de 120 jours mais de seulement 90 pour déposer son dossier.

La durée de rétention administrative passera quant à elle de 45 à 90 jours, voire 135 maximum. Allongée également, la durée de retenue administrative pour vérification du droit au séjour, qui passera de 16 à 24 heures. Objectif : lutter contre l’immigration irrégulière.

Par contre, la durée du titre de séjour des étrangers qui n’ont pas le statut de réfugié mais qui obtiennent quand même la protection subsidiaire passe de 1 à 4 ans. La carte de séjour de dix ans délivrée à la famille d’un réfugié mineur est facilitée. Réduction de 11 à 6 mois la durée d’instruction de la demande d’asile.

Décryptage du projet de loi par La Cimade

A lire aussi

Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus