Les toros du Comte de la Maza étaient venus en 1981 à Pampelune. 34 ans plus tard, ils ont à nouveau déboulés en piste. Le premier et le dernier avaient des passes comme l'on dit. Le reste ne fut qu'un ramassis de bestiaux "morruchos" sans caste ni race. Une bande de mansos.

Dimanche 12 juillet 2015
Feria de San Fermin. 6ème corrida de l'abono.
Plaza de Toros de Pamplona. 18h30.

Eugenio de Mora : une oreille et silence
Antonio Nazaré : silence et silence
Juan Del Alamo : silence et applaudissements
Six toros marqués du fer de Monsieur le Comte de la Maza, lourds et mal fichus (de 560 à 620 kg ; moyenne : 591), tous mansos au cheval (douze rencontres) puis exceptés les extrêmes, les autres furent d’un comportement calamiteux, sans caste ni race. Une belle bande de « morruchos ».
Complet à 3% prés. 23°1. Et toujours ce zef nordique au crépuscule.
Encierro du matin : 2 mns et 24 s. Six tanks sabots au plancher. Deux traumatismes légers.Lesinfirmiers se croisent les doigts.
zoc.
Vidéo de Maurice Berho, au QG de la presse taurine, comme chaque soir. Plaza Blanca de Navarra.

feria de pamplona