• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ensemble c’est mieux

A partir du 7 janvier, du lundi au vendredi à 10h50.
Logo de l'émission Ensemble c’est mieux

Le navigateur Kito de Pavant a de nouveaux projets

Kito de Pavant invité de 9h50 le matin revient sur son parcours atypique de navigateur. / © France 3 LR
Kito de Pavant invité de 9h50 le matin revient sur son parcours atypique de navigateur. / © France 3 LR

Kito de Pavant est l'invité de l'émission "9h50 le matin" le 18 septembre 2017. Il revient sur son parcours  de navigateur, l'abandon de son bâteau lors du Vendée Globe 2016 raconté dans son  livre "La mer n'est pas assez grande". Il se  prépare pour la Transat Jacques Vabre en novembre prochain.

Par Isabelle Petit-Felix


Le skipper Kito de Pavant est l'invité de l'émission 9h50 le matin.  Il revient sur son parcours et explique comment il a choisi ce "métier" grâce au navigateur canadien Mike Birch qui devient son modèle lorsqu'il gagne la Route du Rhum en 1978. 

Il prépare sa neuvième traversée de l'Atlantique en novembre dans la transat Jacques Vabre. 

Le livre "La mer n'est pas assez grande" écrit avec le journaliste Jean-Loup Robertier est le carnet de bord des 3 semaines et demi passées sur le Marion Dufresne après qu'il dut abandonner son voilier le Bastide Otio à cause d'une avarie lors de la course du Vendée Globe 2016.

Le livre "Kito de Pavant, la mer n'est pas assez grande" sorti en juillet 2017 aux éditions Privat écrit avec le journaliste J-L Robertier, le dessinateur Hippolyte et la photographe Maud Bernos.
Le livre "Kito de Pavant, la mer n'est pas assez grande" sorti en juillet 2017 aux éditions Privat écrit avec le journaliste J-L Robertier, le dessinateur Hippolyte et la photographe Maud Bernos.
 


Dessin paru dans le livre « La mer n’est pas assez grande » représentant le skipper Kito de Pavant sur le pont du Marion Dufresne en décembre 2016. / © Hippolyte
Dessin paru dans le livre « La mer n’est pas assez grande » représentant le skipper Kito de Pavant sur le pont du Marion Dufresne en décembre 2016. / © Hippolyte




Sète et les Morello : une histoire de famille