Cet article date de plus de 3 ans

Une enquête ouverte pour viol après la plainte d'une Toulousaine contre l'acteur Philippe Caubère

La plaignante, une Toulousaine d'une quarantaine d'années, a déposé plainte pour un viol qui se serait déroulé en 2010 à Béziers. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. 
La plainte a été déposée par une femme majeure le mois dernier, a appris franceinfo mercredi auprès du parquet de Béziers (Hérault). Photo: Philippe Caubère reçoit le Molière du comédien dans un spectacle d'un théâtre public à Paris, le 29 mai 2017.
La plainte a été déposée par une femme majeure le mois dernier, a appris franceinfo mercredi auprès du parquet de Béziers (Hérault). Photo: Philippe Caubère reçoit le Molière du comédien dans un spectacle d'un théâtre public à Paris, le 29 mai 2017. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour viol à l'encontre de l'acteur Philippe Caubère à la suite d'une plainte d'une Toulousaine, révèlent conjointement Le Point et Le Parisien.

La plainte a été déposée à Béziers pour des faits qui se seraient déroulés en 2010 dans cette ville de l'Hérault mais le parquet de Béziers s'est dessaisi au profit du parquet de Paris explique Le Parisien. L'enquête a été confiée au Service Régional de Police Judiciaire de Toulouse. 

La plaignante explique qu'elle a rencontré Philippe Caubère après une représentation théâtrale à Béziers en février 2010, qu'ils on pris un verre ensemble et échangé leur numéro de téléphone. Il se sont ensuite rencontrés à Paris, puis au domicile de l'acteur à Saint-Mandé où l'acteur aurait tenté d'avoir des relations sexuelles avec elle. Ensuite, c'est à nouveau à Béziers, qu'en mars 2010, selon la plainte citée par La Parisien, l'acteur l'aurait violée, frappée et insultée dans sa chambre d'hôtel. 

La jeune femme explique qu'elle aurait alors envisagé de porter plainte mais aurait été menacée par des SMS de l'acteur. Suite à cet épisode, elle a intégré brièvement le mouvement féministe Femen. Puis, elle vient de décider, le 27 mars dernier, de porter plainte.

L'avocate de l'acteur réfute tout viol de la part de son client et rejette ces accusations. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société culture théâtre