• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Environnement : quand la Camargue tombe dans le panneau

Plus de 500 enseignes publicitaires dont 90% illégales en Camargue gardoise. / © F3 Pays gardois
Plus de 500 enseignes publicitaires dont 90% illégales en Camargue gardoise. / © F3 Pays gardois

Plus de 500 panneaux publicitaires le long des routes de Saint-Gilles au Grau-du-Roi. Dans une Camargue labellisée "grand site de France", c'est un fléau visuel contre lequel le Gard part en guerre. Jusqu'à 200 euros d'amende par jour pour chacun des panneaux illicites.

Par Sylvie Bonnet


Les nuisances visuelles des panneaux publicitaires sur le paysage ne sont plus à démontrer. Ces panneaux hors agglomération sont d'ailleurs passibles d'amende depuis l'an dernier, grâce à la loi de juillet 2015 limitant les enseignes commerciales. Mais les habitudes sont difficiles à perdre...
Alors la Camargue gardoise a décidé de prendre le taureau par les cornes et d'effectuer un "toilettage" de la publicité. Et ce n'est pas chose facile, car il y aurait sur ce secteur quelques 535 panneaux en situation d’illégalité.

Panneaux interdits hors agglomération sauf dérogation

Les seuls panneaux autorisés hors agglomération peuvent porter sur trois types d'affichages uniquement : 
  • la vente de produits du terroir par des entreprises locales,
  • des activités culturelles : spectacles vivants ou cinématographiques, enseignement, expositions d'art...
  • les monuments historiques ouverts à la visite.
Tous les autres panneaux, à savoir publicités, enseignes mais aussi pré-enseignes sont donc les cibles principales d’une grande action menée actuellement par la Direction des Territoires et de la Mer du Gard au sein du secteur labellisé de la Camargue gardoise.

Une action urgente car la nuisance à répétition des publicités empêcherait peut-être la reconduction du label pour ce site d'exception en 2020 si rien n'est fait avant. Des rappels à la loi ont déjà été effectués par l'Etat mais peu de panneaux ont été retirés. Et les sanctions qui vont tomber faute de réaction sont lourdes: jusqu'à 200 euros d'amende par panneau et par jour.

Reportage en Camargue gardoise avec Jérôme Curato et Denis Pardanaud.
La guerre contre les panneaux publicitaires en Camargue.
Jérôme Curato et Denis Pardanaud ont sillonné le grand site camarguais à l'affût des panneaux publicitaires. - France 3 Pays gardois


Sur le même sujet

Hérault : l'école de Montblanc près de Béziers occupée par des parents d'élèves

Les + Lus