• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

État d'urgence : 1.300 gendarmes sur les routes du Languedoc-Roussillon

Les gendarmes du Languedoc-Roussillon ont reçu le renfort d'une cinquantaine d'hommes - 18 novembre 2015 / © E. Jubineau / France 3 LR
Les gendarmes du Languedoc-Roussillon ont reçu le renfort d'une cinquantaine d'hommes - 18 novembre 2015 / © E. Jubineau / France 3 LR

Pendant toute la durée de l'état d'urgence, près de 1.300 gendarmes vont procéder à des contrôles sur les axes routiers du Languedoc-Roussillon. Les gendarmes de la région ont reçu le renfort d'une cinquantaine d'hommes, en provenance d'Antibes, pour mener à bien leurs missions.

Par Zakaria Soullami


Les premiers renforts de gendarmes mobiles viennent d'arriver dans l'Hérault et ailleurs dans le Languedoc-Roussillon. Deux escadrons, soit une cinquantaine d'hommes au total, en provenance d'Antibes, dans les Alpes-Maritimes, sont déjà à pied d'oeuvre notamment sur l'autoroute A9.
Sur les quelque 3.700 gendarmes de la région, 1.300 sont donc déployés pour des contrôles sur les routes et autoroutes.

Il y a un aspect rassurant pour la population. C'est l'un des effets recherchés mais pas le seul. Le but c'est d'entraver les mouvements de ceux qui voudraient échapper à la surveillance de la gendarmerie.", déclare le général Jean-Philippe Lecouffe, commandant de la légion de gendarmerie du Languedoc Roussillon.







Montpellier (34) : 1.300 gendarmes sur les routes du Languedoc-Roussillon
E. Jubineau et E. Garibaldi

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : le ministre de la Culture en visite au festival Visa pour l'image

Les + Lus