L'Occitanie enregistre une hausse de mortalité de 14% ces derniers mois, la Covid en cause ?

L'Insee vient de publier un rapport d'étape sur les 4 derniers mois de l'année 2020. Elle recense une augmentation de 14% de la mortalité par rapport à la moyenne établie en 2019. Cette augmentation concerne les plus de 65 ans dans tous les départements.

Le nombre de décès a augmenté en Occitanie, et plus généralement en France, mais il est encore sous-évalué selon l'Insee.
Le nombre de décès a augmenté en Occitanie, et plus généralement en France, mais il est encore sous-évalué selon l'Insee. © Illustration Maxppp/ Luc Nobout

Entre le 1ᵉʳ septembre 2020 et le 31 décembre 2020, 22 539 décès ont été enregistrés en Occitanie toutes causes confondues. On comptabilise 2 753 décès supplémentaires par rapport à la même période de l’année 2019. 

Toutes les autres régions de France métropolitaine enregistrent également un nombre de décès supérieur à celui de 2019 sur cette période. En Occitanie, l’augmentation est de 14 %, ce qui place la région au cinquième rang des plus fortes hausses. Toutefois l'Occitanie se situe loin derrière Auvergne-Rhône-Alpes (+ 38 %), Bourgogne-Franche-Comté (+ 26 %), Provence-Alpes-Côte d’Azur (21 %) et Hauts-de-France (18 %).

Des chiffres à revoir à la hausse

Ces statistiques, arrêtées à la date du 15 janvier 2021, sont provisoires, précise l'Insee. Elles seront révisées à la hausse dans les prochaines semaines. Depuis début septembre 2020, deux périodes sont à distinguer. La plus forte hausse a lieu de septembre à début novembre.

À l’échelle départementale, du 1er septembre au 31 décembre 2020, la Lozère, les Hautes-Pyrénées, le Gard et le Tarn connaissent les hausses les plus marquées (respectivement + 27 %, + 22 %, + 22 % et + 21 %).  Tous les départements de la région enregistrent plus de décès par rapport à 2019. Le département le moins touché est le Gers avec + 4 %.

Les plus de 65 ans plus vulnérables

L’excédent de décès observé en 2020, toutes causes confondues, concerne avant tout les personnes de 65 ans ou plus. Du 1er mars au 31 décembre, à partir de 65 ans, 3 542 décès supplémentaires sont enregistrés en Occitanie par rapport à la moyenne en 2018-2019 (+ 8 %). Cette hausse est moins marquée que pour l’ensemble de la France (+ 14 %).

Le nombre de décès de personnes de 25 à 49 ans est en baisse de 6% depuis le printemps par rapport à 2018-2019. La mortalité depuis mars, toutes causes confondues, des moins de 25 ans est également moins élevée qu’en 2018-2019 (- 23 %). Les décès, peu nombreux pour cette tranche d’âge, sont moins fréquents en 2020 surtout au printemps et depuis la fin de l’été. Pour ces deux tranches d’âge, les périodes de confinement et de couvre-feu ont notamment pu induire une diminution de la mortalité routière.

Pour l'heure, l'Insee ne livre pas d'interprétation de ces chiffres par rapport à l'épidémie de Covid 19 comme il avait pu le faire concernant la hausse du nombre de morts au printemps 2020
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société région occitanie