Cet article date de plus de 5 ans

Fête médiévale de la Saint-Louis sous surveillance à Aigues-Mortes

L'Etat d'urgence oblige les communes à prendre toutes les précautions pour organiser leurs événements festifs. Pour la Fête de la Saint-Louis, la mairie d'Aigues-Mortes a fait appel à une entreprise de sécurité privée. La présence bien visible des vigiles et des policiers n'a pas terni l'ambiance.
Des vigiles fouillaient les sacs à l'entrée de l'église de Notre Dame des Sablons, d'autres surveillaient l'intérieur du lieu de culte en pleine cérémonie… En 31 ans de fête de Saint Louis, Aigues-Mortes n'avait encore jamais connu pareille situation. Une obligation sécuritaire, selon le maire, qui n'imaginait pas annuler l'événement qui se déroulait ce week-end.

Une centaine de personnes au total est impliquée dans cette sécurité : élus, police municipale, gendarmerie, légionnaires, entreprise privée de sécurité et même des volontaires. Ils se promènent dans les ruelles ou sur les remparts, et préviennent les forces de l'Etat dès qu'un comportement ou un objet leur semble suspect.

► Un reportage de Pascale Barbès et Pierre Trouillet 

durée de la vidéo: 01 min 59
Sécurité redoublée à Aigues Mortes pour la Fête médiévale de la Saint-Louis ©FR 3 LR


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fêtes locales culture tourisme économie histoire sorties et loisirs