Finale du TOP 14 : entre le Stade Toulousain et le Brennus, une vieille histoire de plus d'un siècle

Le bouclier de Brennus ramené sur la place du Capitole lors du titre de 2008 / © Michel Viala@MaxPPP
Le bouclier de Brennus ramené sur la place du Capitole lors du titre de 2008 / © Michel Viala@MaxPPP

Le Stade Toulousain disputera ce samedi la finale du Top 14 contre l'ASM Clermont Auvergne. Avec à la clé, en cas de victoire, le 20 ème bouclier de Brennus de son histoire. 

Par Eric Coorevits

Demain, à l’issue de la finale qui clôturera la saison de Top 14, le Stade Toulousain pourrait bien décrocher le vingtième bouclier de Brennus de son histoire. A 19 reprises, les Toulousains ont déjà brandi à bout de bras ce « bout de bois » d’une vingtaine de kilos qui fait rêver tous les amateurs - et les professionnels - du rugby.


Un premier titre en 1912

Le rugby fait son apparition à Toulouse à la fin du 19ème siècle. Un sport alors essentiellement étudiant, qui réunit plusieurs clubs, dont celui de l’Ecole Vétérinaire de Toulouse…
En 1907, la fusion de ces entités étudiantes aboutit à la création du Stade Toulousain.
Un club qui s’impose rapidement comme un des meilleurs de France. En 1912, les Rouges et Noirs remportent le premier bouclier de Brennus de leur histoire, devant le Racing Club de France.
La première guerre mondiale éclate, plusieurs joueurs toulousains engagés sur le front y laisseront la vie. Le championnat ne reprend qu’en 1920, les Toulousains assoient leur hégémonie dans les années qui suivent : 1922, 1923, 1924, 1926, 1927… Le trophée sculpté en 1892 par Charles Brennus rejoint régulièrement les bords de la Garonne.
S’ensuit une longue période de vaches maigres, les stadistes remportent un titre en 1947.
Et reviennent sur le devant de la scène rugbystique dans les années 80, avec une génération dorée, celle des Bonneval, Rancoule, Charvet, Rougé-Thomas ou encore Guy Noves.
Durant cette période, trois finales sont remportées, dont l’une en 1989, contre Toulon. C'est lors de cette rencontre que Denis Charvet marque un essai historique au terme d'une chevauchée fantastique de 80 mètres, un essai inscrit dans l'ADN du club.

Retour sur l'histoire des 19 boucliers de Brennus remportés par le Stade Toulousain.
Reportage Eric Coorevits

19 boucliers de Brennus : un palmares record du championnat

Dans les années 90, le Stade Toulousain, dont Guy Noves est désormais le co-entraîneur,  impose sa suprématie, presque sans partage (5 Brennus dans cette décennie, dont trois sont brandis par un certain Ugo Mola…). Le club brille également hors de ses frontières, puisqu’il remporte en 1996 le premier de ses 4 titres européens dans une compétition tout nouvellement créée.

Les années 2000 s’inscrivent dans cette même lignée : sous la conduite de Guy Noves, le Brennus refait régulièrement son apparition en juin au balcon du Capitole (2001, 2008, 2011, 2012). Pour le plus grand bonheur des supporters, qui rêvent de voir le nom de leur club de cœur gravé pour la vingtième fois en bas du célèbre trophée, à l'issue de cette finale contre l'ASM Clermont-Auvergne.


 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus