Gard : le train à 1 euro entre Nîmes et le Grau-du-Roi est un succès

Il avait fait polémique lors de son lancement en 2011, le TER à un euro entre Nîmes et le Grau-du-Roi est finalement un succès. De moins en moins de problèmes de sécurité recensés sur la ligne : le fruit d'une coopération entre la SNCF, la police, la gendarmerie et la mairie du Grau-du-Roi.


S'il y a de moins en moins de problèmes de sécurité dans le train à 1 euro entre Nîmes et le Grau-du-Roi, c'est notamment grâce à des entraînements réguliers qui permettent aux forces de protection d'apprendre à travailler ensemble dans les conditions du réel : dans un espace confiné, mobile et avec des passagers.

Les chiffres 2014 prouvent que ces exercices et la mobilisation des forces de sécurité portent leurs fruits avec une baisse de 42% des incivilités en 2014.", déclare Christophe Borgus, directeur de cabinet du préfet du Gard.







En 2014, 14 délits ont été commis dans ce train à 1 euro. Un chiffre dérisoire pour un train qui transporte plus de 100.000 personnes pour les seuls mois de juillet et d'août.

Reportage à Nîmes, dans le Gard.
D. de Barros et D. Pardanaud