5 hommes interpellés dans l'affaire de vol chez Asics à Gallargues-le-Montueux dans le Gard

Gallargues-le-Montueux (Gard) - entrepôt Asics - archives / © google street view
Gallargues-le-Montueux (Gard) - entrepôt Asics - archives / © google street view

Après 2 semaines d'enquête, les gendarmes de Vauvert ont élucidé le "vol par ruse" intervenu le 15 février dernier dans l'entrepôt Asics de Gallargues-le-Montueux, dans le Gard. 33 palettes de chaussures et vêtements de sport de la marque ont disparu. 4 hommes sur les 5 arrêtés ont été écroués.

Par Fabrice Dubault

Tout débute le 15 février vers 8h, à Gallargues-le-Montueux. Un camion se présente à l'entrepôt Asics avec un bon de commande pour charger 33 palettes de chaussures et vêtements de sport de la célèbre marque.
Une fois le poids-lourd rempli, il part...

Vers 10h, le même jour, un autre camion arrive à l'entrepôt pour charger la même cargaison, également avec un bon de commande.

Très vite, les personnels comprennent qu'ils ont été victimes d'une escroquerie, de la part du premier camion. Après recherches et vérifications, le bon de commande s'avère être un faux.

Les gendarmes de Vauvert sont chargés de l'enquête.
Ils identifient rapidement une taupe au sein de l'entrepôt Asics. L'homme âgé de 40 ans a agi avec son père, un malfaiteur bien connu du milieu marseillais, au casier judiciaire chargé. Il a notamment été condamné à 20 ans de prison.
Le père et le fils ont été aidés dans leur "vol par ruse" par 3 autres complices.

3 d'entre eux ont été interpellés la semaine dernière, puis les 2 derniers, lundi. Des arrestations qui ont eu lieu à Pont-Saint-Esprit dans le Gard, à Pérols dans la métropole de Montpellier, dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et l'Ardèche.

Ils ont été placés en garde à vue puis mis en examen pour vol en bande organisée. 4 sont écroués et un est placé sous contrôle judiciaire. Le préjudice, en valeur brute pour Asics, est estimé à 200.000 euros.

Les gendarmes de Vauvert ont ensuite retrouvé les 33 palettes vides dans une discothèque de Saint-Alexandre, près de Pont-Saint-Esprit, dans le Gard. Seules restaient au sol 4 paires de chaussures de sport.

Sur le même sujet

Sète (34) : les Assises de la mer et la visite du ministre de l'Agriculture

Les + Lus