De Banyuls à Cassagnoles, les pompiers sur tous les fronts en ces jours de risques majeurs d'incendie

Incendie - images d'illustration / © Guillaume Bonnefont / IP3 /MaxPPP
Incendie - images d'illustration / © Guillaume Bonnefont / IP3 /MaxPPP

Un feu de pinède à Banyuls-sur-mer dans les Pyrénées-Orientales dans la nuit de lundi à mardi et un feu de végétation à Cassagnoles dans le Gard lundi soir ont été rapidement maîtrisés. Mais les pompiers restent sur le qui-vive, notamment dans l'Hérault et le Gard, en raison des vents violents.

Par Carine Alazet

La sécheresse couplée à des vents violents, 70 km/h annoncé dans le Gard et l'Hérault : un cauchemar pour les pompiers qui rappellent que ces conditions météo multiplient les risques d'incendie.

Des conditions défavorables au moins jusqu'au vendredi 16 août.
 

Incendie à Cassagnoles dans le Gard


Les sapeurs pompiers du Gard sont intervenus pour un feu de végétation au lieu-dit La Prade commune de Cassagnoles, située entre Alès et Nîmes, vers 18h hier lundi.

Deux hectares de végétation ont été détruits.

70 hommes et 25 véhicules, assistés de moyens aériens, ont été engagés immédiatement afin d'éviter la propagation du feu.
 


Feu de pinède et évacuation préventive à Banyuls-sur-Mer


Même si les Pyrénées-Orientales ne sont pas concernées par les rafales de vents, la vigilance reste de mise.

Dans la nuit de lundi à mardi, un feu de pinède sur la route de Cerbère, à Banyuls-sur-mer, près de l’hôtel « le Catalan » a nécessité l'évacuation de sept habitations. Une personne a été incommodée par la fumée.

L’incendie, rapidement maîtrisé, a nécessité l’intervention d’une quarantaine de pompiers.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus