Hérault-Gard : alerte au vent du nord et aux risques de feux de forêt et d'incendies

Illustration / © maxppp REMI OCHLIK
Illustration / © maxppp REMI OCHLIK

Les pompiers de l'Hérault et du Gard lancent une vigilance incendie accrue jusqu'à jeudi. Le vent du nord qui va souffler sur le Languedoc avec des rafales à 70km/h va augmenter les risques d'incendie de végétaux et surtout la propagation des feux à cause de la sécheresse.

Par Fabrice Dubault


Selon les pompiers, les prochaines 48 heures vont générer une augmentation des risques, déjà très élevé par rapport à la sécheresse, propice à des incendies de végétaux et aux feux de forêt.
En cause, les conditions météorologiques extrêmement défavorables avec l’installation d’un vent du nord soutenu jusqu'à jeudi.

La semaine dernière, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont traité 105 départs de feux et ont mobilisé plusieurs centaines de personnes. Avec, pour le feu de Béziers, une mobilisation en moins de 40 minutes, de 8 fois la capacité opérationnelle du centre de secours de Béziers.

Ainsi, la Tramontane qui s'est déjà levée depuis lundi, va se renforcer et souffler fort avec des rafales jusqu’à 70km/h sur l’ensemble du département jusqu’à jeudi.

Un appel à la vigilance est lancé afin que chacun se mobilise pour éviter tout départ de feu durant ces journées à risques, afin de préserver et protéger les massifs, les espaces naturels mais aussi les biens et les personnes.

Les feux de forêt ne sont pas une fatalité. Plus de 70% ont pour origine l’imprudence, la malveillance ou le non respect des consignes de sécurité.

Toutes les prévisions météo de Francetélévissions.
 

Les consignes des pompiers

Pas de jet de mégots de cigarettes.

Pas de brulages ou de travaux avec des points chauds dans des zones sensibles et propices aux départs de feux.

Tout brûlage est strictement interdit et que les mégots de cigarettes ne doivent pas être jetés par les fenêtres des véhicules qui sont à l’origine de départ de nombreux feux dont les conséquences peuvent être dramatiques.

La réalisation de travaux agricoles qui peuvent générer des points chauds ou des étincelles (emploi de disqueuses, machines thermiques, débroussailleuses, etc ...) pouvant être à l’origine de départ de feux devra être impérativement différée jusqu’à l’atténuation des risques.

En cas de fumées suspectes, j’alerte en composant le 112.
 

Sur le même sujet

Les + Lus