• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Cévennes : le train à vapeur d'Anduze, un voyage dans le temps

Le train à vapeur d'Anduze a ouvert en 1909. / © France 3 Occitanie
Le train à vapeur d'Anduze a ouvert en 1909. / © France 3 Occitanie

Le train à vapeur d'Anduze, une activité touristique proposée depuis 1982, attire toujours les vacanciers.   

Par A.A. avec E. Terpereau

A bord du train à vapeur d'Anduze, les voyageurs découvrent les sensations d'antan. Comme à l'époque, le train circule à 19 km/h, le temps d'observer le paysage cévenol. "On a une impression de dépaysement, de revenir à l'ancien temps, c'est sympathique", lance l'un des passagers.
 

Une ligne ouverte en 1909

Pendant le trajet de 13 kilomètres, le chauffeur et le mécanicien alimentent sans relâche le foyer en charbon et la chaudière, en eau. "Je remplis les réserves d'eau, car tout ce qui est transformé en vapeur est perdu. Et idem pour le charbon", explique David Barbier, chauffeur. Pas moins de 130 kilos de charbon et 1 300 litres d'eau sont nécessaires pour le voyage.
 

Si cette vieille locomotive roule encore, c'est grâce à des passionnés. La ligne, ouverte en 1909, a été interrompue en 1971. Il était même question d'enlever les rails. C'est une association à but non-lucratif qui a permis sa sauvegarde.

Aujourd'hui, c'est une entreprise touristique. "C'était un passe-temps devenu notre métier. C'est un rêve qui se réalise pour certains et c'est tout de même une entreprise de 20 salariés à équivalent temps plein", précise Stéphane Schneider, co-directeur du Train à vapeur des Cévennes. Chaque saison quelque 125 000 voyageurs empruntent le train à vapeur des Cévennes. 

 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus