Evasion dans le Gard : les recherches aériennes et au sol se poursuivent pour retrouver le fugitif héraultais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Saint-Théodorit (Gard) - les gendarmes traquent le fugitif à travers bois et campagne - 23 mai 2019.
Saint-Théodorit (Gard) - les gendarmes traquent le fugitif à travers bois et campagne - 23 mai 2019. © F3 LR

Les gendarmes sont toujours à la recherche du détenu de 35 ans qui s'est évadé jeudi matin. L'homme s'est fait la belle à Saint-Théodorit dans le Gard durant une pause pipi lors d'un transfert entre la prison de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier et le tribunal d'Alès, en Cévennes.


Les recherches lancées dès jeudi matin ont repris ce vendredi.
Pour l'instant, malgré un appel à témoins de la gendarmerie et du procureur de la République d'Alès, jeudi à 13h, l'homme est introuvable. Les chiens des équipes cynophiles l'ont pisté un temps avant de perdre sa trace.

Ce vendredi matin, un important dispositif de gendarmerie, avec des hélicoptères et des hommes au sol, ratisse la zone où le détenu a pris la fuite.
Plus de 120 militaires sont sur le terrain.
 
 

Evadé lors d'une "pause pipi"


Le détenu de 35 ans s'est évadé jeudi matin entre 9h et 10h, au sud de Lédignan dans le Gard, lors de son transfert entre la prison de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier et le tribunal d'Alès. Des hélicoptères et des équipes de recherches traquent le fugitif depuis, dans la zone du Piémont cévenol entre Quissac et Alès.

L'évasion a eu lieu à Saint-Théodorit, sur la D.6110, le détenu menotté en avant a commencé à courir et est parvenu à s'enfuir dans la campagne. Les agents de l'administration pénitentiaire de Nîmes qui le convoyaient l'ont ensuite perdu dans un bosquet de ronces et les 3 hommes n'ont pas réussi à le rattraper.

Le détenu évadé a 35 ans et était écroué pour une cinquantaine de vols, principalement des bureaux de tabac, en Atdèche et dans le Gard.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.