• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Feria de Nîmes : des barrières anti-attentat fabriquées dans le Gard

La barrière gardoise peut stopper une voiture bélier de 3,5 tonnes lancée à 50 km/h / © Transpolis
La barrière gardoise peut stopper une voiture bélier de 3,5 tonnes lancée à 50 km/h / © Transpolis

A Saint-Gilles dans le Gard, une société a mis au point et fabrique des barrières anti-voiture bélier. Innovantes et faciles d'utilisation, elles seront déployées lors de la prochaine feria de Pentecôte, à Nîmes. Car depuis les attentats de Nice en 2016, protéger le public est devenu une nécessité.

Par Valérie Luxey

A Saint-Gilles, dans le Gard, Alain Saud, le gérant de la société SCE events, a créé une barrière anti-voiture bélier innovante après sa participation au Salon des maires de France, en novembre 2017. Un dispositif imaginé et construit dans les ateliers de la PME gardoise et qui sera mis en place lors de la prochaine féria de Pentecôte, à Nîmes. Ainsi, lancé à 50 kilomètres/heure, un véhicule de 3,5 tonnes pourra être rapidement stoppé.

Grande maniabilité


A nos reporters, Pauline Pidoux et Lucien Thelu, Alain Saud a expliqué que d'autres dispositifs similaires existent, mais que le sien a l'avantage de pouvoir être monté et démonté rapidement par une seule personne, ce qui répond aux besoins des communes les moins dotées financièrement ou les plus contraintes urbanistiquement parlant. Les images du crash test au début du reportage sont signées Transpolis.

Feria de Nîmes : des barrières anti-attentat fabriquées dans le Gard
A Saint-Gilles (Gard), une société a mis au point et fabrique des barrières anti-voiture bélier.

Des barrières tout-terrain 


Les barrières de Saint-Gilles ont été brevetées, notamment sur leur maniabilité. Elles s'adaptent à tous type de terrain et nécessitent très peu de main d'œuvre. Spécialisée dans les tribunes ou les barrières taurines, l'entreprise se lance donc un nouveau marché et joue la carte du local : toutes les pièces sont fabriquées sur place ou dans des sociétés voisines. Et c'est dans le Gard qu'elles seront installées pour la première fois, à l'occasion de la féria de Nîmes, du 17 au 21 mai prochains.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lagune de Thau : les huîtres n'étaient pas contaminées à la salmonelle

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer