Une galette des rois solidaire pour aider les manades, à Saint-Maurice-de-Cazevieille, au nord de Nîmes dans le Gard

A Saint-Maurice-de-Cazevieille, entre Nîmes et Alès dans le Gard, la boulangerie propose des galettes avec des fèves aux couleurs des manades qui participent aux fêtes du village et du club taurin local. Une partie des recettes sera reversée à ces manadiers sans activité à cause du Covid-19.

Une Epiphanie sous le signe de la solidarité, dans le Gard ! A Saint Maurice de Cazevieille, le boulanger a fabriqué des fèves à l'image des manades qui participent aux fêtes du village. Une partie des recettes leur sera reversée.
Une Epiphanie sous le signe de la solidarité, dans le Gard ! A Saint Maurice de Cazevieille, le boulanger a fabriqué des fèves à l'image des manades qui participent aux fêtes du village. Une partie des recettes leur sera reversée. © P.Pidoux/FTV

A Saint Maurice de Cazevieille, au nord de Nîmes dans le Gard, le boulanger a décidé de faire un geste envers les manadiers, dont le travail est quasi au point mort depuis plus de six mois, de nombreuses fêtes votives ayant été annulées en raison de l’épidémie de Covid-19.

En ce dimanche où l’on célèbre l’Epiphanie, Romain Gleyzon a fabriqué des galettes des rois avec des fèves très spéciales aux couleurs des 7 manades et du club taurin qui participent aux fêtes du village : 

Nous, on adore les traditions, alors si on peut faire quelque chose pour leur venir en aide et espérer voir les taureaux la saison prochaine…!

Romain Gleyzon, boulanger

1 000 fèves aux couleurs taurines

Le boulanger a bien entendu demandé l’autorisation d’utiliser ces logos et affirme que les manadiers concernés étaient tous très satisfaits de cette démarche solidaire.

1 000 fèves ont donc été fabriquées. Une partie de la recette des galettes sera reversée au mois de février aux manadiers pour les aider à nourrir les troupeaux de taureaux et de chevaux.

Ce geste de solidarité locale a été apprécié par bon nombre de clients de l’unique boulangerie de ce village de quelque 800 habitants. Dimanche matin, les galettes se sont vendues…comme des petits pains !  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société fêtes locales événements sorties et loisirs animaux nature camargue parcs et régions naturelles covid-19 santé