Gard : après 42 jours sans téléphone et sans internet, les habitants de Saint-Jean-du-Gard lancent une pétition

Les habitants de Saint-Jean-du-Gard dans les Cévènnes sont en colère. Depuis le 23 octobre, tout un quartier est privé de téléphone fixe et d'internet à cause d'un violent orage. Tous ces usagers ont décidé de lancer une pétition pour le rétablissement des moyens de communication moderne.

illustration
illustration © F3 LR
Passer un coup de fil, une geste simple mais impossible depuis plus d'un mois, pour une partie des habitants de la commune cévenole de Saint-Jean-du-Gard.
Cette panne est la conséquence d'un puissant orage, le 23 octobre dernier, et depuis, des centaines de personnes du quartier des abarines n'ont plus de téléphone fixe, ni de connexion internet.

Angèle est anxieuse. Il y a quelques jours, elle a fait un malaise chez elle. Impossible d'appeler les secours ou ses proches. Elle a dû prendre sa voiture jusqu'au village pour trouver un médecin.
 

Ca fait trois jours que je ne dors plus. J'ai peur que cela recommence. A la moindre douleur, je me dis qu'une nouvelle crise est là et que je ne vais pas pouvoir alerter les secours.


Alors ces voisins ont décidé de lancer une pétition pour le rétablissement du réseau, elle a déjà recueilli 200 signatures.

La coupure du réseau a aussi des conséquences économiques, comme au camping. Sans internet, impossible pour la gérante de répondre au futurs vacanciers.
 

Françoise Moulinet : Il faut savoir que quand des clients font des réservations en ligne, j'ai 48h ou 72h pour répondre sinon les gens vont ailleurs.


Contacté, l'opérateur explique le retard à cause d'une autorisation d'accès à la route arrivée hors délais. Le réseau devrait être totalement rétabli cette semaine.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléphonie économie ruralité société cévennes internet sorties et loisirs météo