Gard : la bouvine et l'abrivado à l'honneur à la feria de l'Ascension d'Alès

La feria de l'Ascension d'Alès a démarré mercredi. Au programme, jusqu'à dimanche, des animations autour de la tauromachie et de la bouvine. Notamment, la célèbre compétition d'abrivado où se sont affrontées les plus grandes manades de Camargue. Un concours spectaculaire aux règles traditionnelles.

Alès (Gard) - la feria et la préparation de l'abrivado - 10 mai 2018.
Alès (Gard) - la feria et la préparation de l'abrivado - 10 mai 2018. © F3 LR
C'est un incontournable des festivités de la feria. L'abrivado, ce lâcher de toros dans les rues du centre-ville, attire toujours beaucoup de curieux.
Parmi les 7 manades en compétition cette année, celle de Réginald Aubanel, fils de Pierre Aubanel, figure emblématique de la tauromachie, disparu en début d'année. Le manadier entre dans la course… légèrement inquiet car avec les nombreux spectateurs présents, les guardians doivent couvrir les cornes des bêtes avec du cuir par mesure de sécurité.

Après un défilé de présentation devant le jury, la manade Aubanel ouvre le bal. Les 7 cavaliers doivent empêcher les atrapaires téméraires de faire sortir les toros du cercle. La tenue des chevaux de Camargue et la qualité de la course sont aussi scrupuleusement analysées par le jury.

Le spectacle est impressionnant et traditionnel.

durée de la vidéo: 01 min 44
Alès (30) : la bouvine et l'abrivado à l'honneur à la feria de l'Ascension ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cévennes tauromachie culture tradition sorties et loisirs culture régionale camargue