• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard-Hérault : 5 personnes en garde à vue soupçonnées d'une trentaine de cambriolages

Saint-Gilles (Gard) - 2 suspects poursuivis par les gendarmes tentent de s'enfuir en se jetant dans le canal - 22 juillet 2019. / © Gendarmerie du Gard
Saint-Gilles (Gard) - 2 suspects poursuivis par les gendarmes tentent de s'enfuir en se jetant dans le canal - 22 juillet 2019. / © Gendarmerie du Gard

Les gendarmes de Vauvert dans le Gard ont arrêté lundi 6 individus dans le cadre d'une enquête sur une série de cambriolages entre Camargue et Hérault. 5 d'entre eux âgés de 20 à 45 ans ont été placés en garde à vue pour avoir commis une trentaine de home-jacking nocturne en 10 jours.

Par Fabrice Dubault


Depuis plusieurs semaines, une équipe organisée de malfaiteurs commet de nombreux cambriolages la nuit, principalement des home-jacking, entre Gard, Hérault et Bouches-du-Rhône. Une trentaine en 10 jours.

Lundi matin, la gendarmerie de Vauvert a mené une opération judiciaire pour interpeller la bande.

30 militaires des unités élémentaires de la compagnie de gendarmerie de Vauvert, l’hélicoptère de Montpellier, une équipe cynophile en renfort de l’Hérault, le PSIG et la BR de Vauvert ont finalement arrêté 6 personnes, 4 hommes et 2 femmes.

Lors de l’intervention, 2 suspects ont cherché à s’enfuir en se jettant dans le canal situé à Saint-Gilles. L'un d'eux aux risques d'une noyade évitée de peu. Les gendarmes du PSIG ont tout de même réussi à les rattraper et les sauver.

Finalement, 5 personnes âgées de 20 à 45 ans et toutes déjà connues de la justice pour des délits similaires sont placées en garde à vue.

Les perquisitions ont permis de trouver des éléments corroborants les investigations menées par les enquêteurs en charge du dossier et suivi par le Parquet de Nîmes. Notamment des objets et des voitures volés aux domiciles des victimes.
 

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus