Gard : Lanuéjols a enfin trouvé son enseignante

La petite annonce passée sur les réseaux sociaux a fonctionné. Depuis leur rentrée lundi, les élèves de Lanuéjols ont enfin une remplaçante "à domicile". Elle s'appelle Clara Monzo, prépare le concours de professeur des écoles et vient d'une commune toute proche : l'Espérou.

Après une première journée en doublon avec une titulaire, Clara Monzo enseigne désormais à la classe unique qui rassemble les enfants de Lanuéjols et Trèves.
Après une première journée en doublon avec une titulaire, Clara Monzo enseigne désormais à la classe unique qui rassemble les enfants de Lanuéjols et Trèves. © A.Vigne

L'annonce passée par la petite commune aux confins du Gard avait agité les réseaux sociaux. Plus de 90 étudiants ont posé leur candidature au poste d'enseignant laissé vaquant jusqu'en juillet prochain à Lanuéjols. L'inspection d'académie du Vigan n'a pas traîné : elle a choisi parmi les 30 premiers candidats une "enfant du pays". Clara Monzo est originaire de l'Espérou, à quelques kilomètres de Lanuéjols. Et ce premier contrat représente une expérience en or pour l'étudiante qui prépare le concours de professeur des écoles.

Les parents d'élèves rassurés

" Les réseaux sociaux et l'écho des médias ont accéléré la procédure" se réjouit le maire du village. Alexandre Vigne vient de rencontrer la jeune femme après sa deuxième journée de classe. Et il est persuadé que le choix de l'inspection d'académie est le bon.

L'Education nationale a privilégié les candidatures proches et Clara Monzo correspondait au profil : elle veut devenir enseignante et n'est pas inquiète des conditions climatiques et de l'éloignement puisqu'elle habite l'Espérou!

Alexandre Vigne. Maire de Lanuéjols

 

L'Espérou, à 20 mn de Lanuéjols, est un village de montagne proche de la station de sports d'hiver de Prat Peyrot.
L'Espérou, à 20 mn de Lanuéjols, est un village de montagne proche de la station de sports d'hiver de Prat Peyrot. © F3LR

Une décision rapide de l'Education nationale

L'appel désespéré de la commune a été lancé en fin d'année sur les réseaux sociaux. Et pendant les vacances de Noël, l'inspection de l'Education nationale du Vigan n'a pas chômé. Les trente premières candidatures d'étudiants ont été examinées, en prenant en compte le profil universitaire des candidats et avec des entretiens en visio-conférence pour évaluer leur motivation.
La candidate retenue, Clara Monzo, est titulaire d'un master 2 Management, ce qui n'est pas le profil habituel, mais elle veut devenir enseignante et prépare actuellement le concours de maître des écoles.

La proximité priviégiée

Le lieu de résidence de la jeune femme a fait pencher la balance. Habitant à L'Espérou, à une vingtaine de kilomètres à peine de Lanuéjols, Clara Monzo ne souffrira pas de l'éloignement comme les enseignants remplaçants qui se sont succédés depuis l'automne et qui devaient parfois faire plus de deux heures de route pour rejoindre l'école de Lanuéjols.

A 900 mètres d'altitude, le village de Lanuéjols riant en été peut parfois paraître un peu rude...comme la semaine dernière.
A 900 mètres d'altitude, le village de Lanuéjols riant en été peut parfois paraître un peu rude...comme la semaine dernière. © F3LR

La dizaine d'enfants de Trèves et de Lanuéjols qui composent cette classe unique du CE1 au CM2 va enfin pouvoir reprendre un rythme d'apprentissage apaisé jusqu'à la fin de l'année scolaire. Et l'enseignante en herbe va s'enrichir d'une expérience inespérée avant de passer le concours de professeur des écoles.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société jeunesse ruralité réseaux sociaux