Intempéries. Le Gard en alerte rouge durant 3 heures : 9 photos et vidéos de l'épisode cévenol et des inondations à voir

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

Entre Nîmes, Sommières et les pieds des Cévennes, il est tombé ce mardi en 3 heures jusqu'à 244 mm de pluie à Saint-Dionisy, 148mm à Caissargues et 104mm à Nîmes. C'est la Vaunage qui a été la plus touchée par cet épisode orageux. Entre 11h et 14h, le Gard a été placé en vigilance rouge inondation.

Comme à chaque épisode cévenol, les eaux de ruissellement ont inondé les rues de nombreuses communes et ont fait déborder les fleuves et les rivières en aval, notamment le Vidourle et le Vistre.

Les inondations

A Bernis, le niveau de la rivière est monté de 3 mètres en 2 heures, passant de 0,52 mètre à 11h30 à 3,56 mètres à 13h35. Il a ainsi atteint son niveau de la crue de septembre 2003, le record étant de 4,17 mètres en 2005.

22 marins-pompiers de Marseille venus en renfort ont procédé à plusieurs mises en sécurité de personnes dans le centre de Bernis, transformé ce midi en torrent.

Le centre d'Uchaud entre Nîmes et Vergèze a aussi été envahi par les eaux de ruissellement.

Les voies ferrées sous les eaux

Entre Nîmes et Montpellier, plus de train. La SNCF a dû interrompre totalement le trafic ferroviaire des TER, Intercités et des TGV car la voie ferrée était noyée sous les eaux. Seule la nouvelle ligne LGV entre les gares TGV de Nîmes Pont du Gard et Montpellier Sud de France fonctionne.

Des routes coupées et des hélitreuillages

Sur l'autoroute A9, fermée entre Gallargues et Nîmes, dans les deux sens de circulation, des automobilistes bloqués depuis des heures ont pu assister à des évacuations par hélicoptère. Une trentaine au total.

durée de la vidéo: 00 min 59
A9 Gard : hélitreuillage d'automobilistes bloqués par les inondations

Un peu plus à l'ouest, un camion en difficulté à Codognan...

Les fortes précipitations ont notamment provoqué la coupure de plusieurs routes départementales, notamment dans le secteur du Vidourle, autour la commune de Quissac, aux pieds des Cévennes.

L'épicentre des intempéries s'est ensuite concentré sur la plaine de la Vaunage, au sud-ouest de Nîmes et sur le secteur nîmois provoquant des inondations.

La grêle

A Vergèze, aux portes de la Camargue, un orage de grêle a surpris les habitants.

Les pompiers victimes des inondations

Les sapeurs-pompiers du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS 30) ont effectué une centaine de mises en sécurité dans le Gard, en se retrouvant parfois confrontés eux-mêmes aux éléments déchaînés. Sur la commune de Nages, notre journaliste Josette Sanna a ainsi photographié l'un de leurs camions tombé dans un fossé.

800 pompiers du Gard et des départements voisins sont mobilisés depuis ce mardin matin pour secourir les sinistrés entre Sommières, Vauvert, Bernis et Nîmes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité