Jet ski disparu au large du Grau-du-Roi : une enquête officielle pour disparition et un appel à témoins non-officiel

L'appel à témoin sur les réseaux sociaux - 2 janvier 2020. / © F3 LR
L'appel à témoin sur les réseaux sociaux - 2 janvier 2020. / © F3 LR

Depuis près d'une semaine, 3 personnes sont portées disparues dans le Gard. 2 adultes de 40 et 24 ans et un enfant de 13 ans. Des témoignages de leurs familles mobilisent les réseaux sociaux et un appel à témoins a été lancé. La justice, elle, a ouvert une enquête pour disparition inquiétante.

Par Fabrice Dubault


C'est un appel à témoins non officiel qui circule sur les réseaux sociaux, depuis quelques jours.
 
Les photos montrent Zyan, 24 ans, Joséphine, 40 ans et son fils Mike âgé de 13 ans. 
Tous trois ont été aperçus pour la dernière fois samedi dernier, en mer, vers 16h30, à bord d'un puissant jet ski en train de s'éloigner du Grau-du-Roi, dans le Gard.

Joséphine et son fils sont originaires de Saint-Laurent-d'Aigouze dans le Gard et appartiennent à la communauté des gens du voyage.
 
Depuis, on est sans nouvelles d'eux. Les recherches en mer du CROSSMED demandé par le préfet maritime n'ont rien donné. Elles ont été stoppées lundi 30 janvier à 12h "faute d'éléments nouveaux".
 


Dans un communiqué, la préfecture maritime de la Méditerranée explique : "Dimanche 29 décembre à 15h30, le Centre opérationnel de la Gendarmerie de l’Hérault alerte le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Méditerranée de la disparition de trois personnes (un homme, une femme et un enfant de 13 ans), suite au signalement effectué par leurs proches. Partis du Grau-du-Roi samedi 28 décembre à 14h00 en jet ski, ils devaient revenir environ deux heures plus tard".

Elle ajoute : "En appui des recherches effectuées à terre par la Brigade de Gendarmerie du Grau-du-Roi, le CROSS engage sur les secteurs du golfe d’Aigues-Mortes et du sud du golfe l’hélicoptère “Delta M” de la Gendarmerie de Montpellier et l’hélicoptère Dragon de la Sécurité civile de l’Hérault. Au large et sur la côte, les recherches sont effectuées à l’aide de jumelles de vision nocturne et de caméras thermiques jusqu’à 20h10, heure à laquelle les recherches sont suspendues pour la nuit".
 

L'enquête pour disparition inquiétante reste ouverte


L'enquête du parquet de Nîmes reste ouverte pour la disparition inquiétante des 3 personnes... C'est le seul motif ayant un sens du point de vue juridique, selon le procureur Eric Maurel.
 

Il y a un grand nombre de rumeurs qui se propagent sur les réseaux sociaux. Je n'en privilégie aucune. Accident, enlèvement, départ volontaire, nous n'en savons encore rien. Nos investigations ont pour but de répondre à nos questions et à celles des familles.


Et le procureur de spécifier que l'appel à témoins lancé sur les réseaux sociaux n'a pas été demandé par lui et n'émane ni de la gendarmerie du Gard, ni d'un autre service de police judiciaire.
 


Si la priorité reste de retrouver les trois disparus, la nature des liens entre les deux adultes du trio sont au coeur de l'enquête menée par les gendarmes de Vauvert et ceux du Grau-du-Roi.

L'homme qui pilotait le scooter des mers est-il le compagnon de la jeune femme ? Est-il le propriétaire du jet ski ? Des questions qui restent pour l'heure posées.
Seules certitudes, les 3 personnes n'ont pas rejoint leur point de départ au Grau-du-Roi, elles n'ont plus donné de signes de vie depuis, selon la vidéosurveillance de la commune. Par ailleurs, la voiture et la remorque ayant servi à convoyer le jet ski ont été retrouvées, au Grau-du-Roi avec les affaires de la jeune femme à l'intérieur.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus