Jet ski disparu au large du Grau-du-Roi : arrêt des recherches d'une mère, son fils et son compagnon, la justice saisie

Les trois personnes sont parties du port du Grau-du-Roi samedi 228 décembre aux alentours de 14h30 / © FTV - T.WILL
Les trois personnes sont parties du port du Grau-du-Roi samedi 228 décembre aux alentours de 14h30 / © FTV - T.WILL

Une mère de famille, son fils de 13 ans et son compagnon ont disparu depuis ce samedi 28 décembre au large du Grau-du-Roi lors d'une sortie en jet ski. Depuis, de gros moyens étaient déployés pour tenter de les retrouver, mais les recherches viennent d'être stoppées. La justice est saisie.

Par Joane Mériot

Le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel confirme ce 30 décembre 2019 s'être saisi de l'enquête pour "disparition inquiétante" concernant une mère, son fils de 13 ans et son compagnon partis faire du jet ski au large du Grau-du-Roi.
 


Les proches ont donné l'alerte


L’alerte a été donnée ce dimanche 29 décembre en milieu d’après-midi par les proches de la famille de la jeune femme. Elle serait partie la veille avec son fils adolescent et son compagnon pour une balade sur un scooter des mers. Joint par nos confrères de France Bleu Gard Lozère, l'un des proches de la mère de famille soupçonne une tentative d'enlèvement de la part de l'homme.


Rumeurs d'enlèvement non confirmées


Une information que ne confirme pas le procureur de la République de Nîmes :
 

En l'état, rien ne permet de requalifier l'enquête en "enlèvement". On reste sur une enquête pour "disparition inquiétante". D'ailleurs, le CROSSMED a poursuivi jusqu'à ce lundi les recherches au large du Grau-du-Roi. On a déjà vu des embarcations dériver plus longtemps que ça.


Le départ du jet ski filmé par la vidéosurveillance, la voiture retrouvée


En revanche, les caméras de surveillance du Grau-du-Roi confirment le départ des 3 disparus. Selon Eric Maurel, les images les montrent tous les 3 ensemble s'éloignant à bord du jet ski samedi 28 décembre à 16 heures 25. Les gendarmes du Gard, qui ont visionné l'ensemble des images de la journée, ne les ont pas vu revenir. La voiture et la remorque ayant servi à convoyer le jet ski ont été retrouvées sur la commune, avec les affaires de la jeune femme à l'intérieur.


Le pilote était-il propriétaire du jet ski ?


Ils devaient revenir deux heures plus tard, mais 48 heures après, ils restent introuvables. On ignore à ce stade de l'enquête le profil des 3 disparus et s'ils étaient connus de la justice. Cette dernière n'a pas souhaité communiquer non plus sur l'identité du propriétaire du scooter des mers.


Recherches arrêtées


Néanmoins, depuis midi ce lundi 30 décembre, le préfet maritime a ordonné au CROSSMED de stopper les recherches en mer et l'a fait savoir dans un communiqué :
 

Lundi 30 décembre à 8h30, le CROSS Méditerranée dépêche un Falcon 50, avion de patrouille maritime de la Marine nationale, afin d’investiguer une zone plus vaste correspondant à la dérive estimée du jet ski, s’étendant de Gruissan à Agde. A 12h00, sur la base des informations communiquées par le CROSS Méditerranée, le Préfet maritime ordonne l’arrêt des recherches en mer en raison de la recherche infructueuse du Falcon 50 et de l’absence d’éléments nouveaux permettant de réorienter les recherches.


Des survols en hélicoptère et en Falcon


Des moyens étaient en effet déployés depuis ce dimanche en fin d’après-midi pour tenter de retrouver cette famille. Les survols en hélicoptère se sont poursuivis en vain, de même que ceux du  Falcon 50 de la Marine nationale (un avion utilisé par la marine pour des missions de surveillance), lui aussi engagé.


Moyens de recherches terrestres


En parallèle, des moyens au sol sont aussi engagés par le groupement de la gendarmerie du Gard pour tenter de retrouver le scooter. Le CROSSMED (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de Méditerranée) va également réaliser une étude des courants.


Un scooter des mers bien équipé


Le groupement de la gendarmerie du Gard indique que la famille serait partie sur un scooter de grosse cylindrée qui possèderait des caisses de transport. Les passagers auraient alors avec eux d'autres moyens de secours que de simples gilets de sauvetage.
 

Sur le même sujet

Les + Lus