"Ça me fait plaisir de briser un peu les codes" : des personnes en situation de handicap défilent pour promouvoir une mode plus inclusive

Un défilé dédié aux personnes à mobilité réduite était organisé ce samedi 24 février à Caissargues, dans le Gard. Pour sa créatrice, qui perpétue le rendez-vous depuis sept éditions, l'objectif est de rendre plus visible les personnes porteuses de handicap dans le monde de la mode.

Il s'agit de la septième édition, mais sa créatrice, Nadia Giband, fait perdurer le rendez-vous avec un objectif : "J’aimerais que les créateurs de mode intègrent au moins une personne à mobilité réduite lors des défilés", explique-t-elle.

Ce samedi 24 février, à Caissargues, dans le Gard, le défilé de l'association N&G mode a réuni des mannequins d'un jour porteuses de handicap. L'objectif : donner à des personnes à mobilité réduite la possibilité de défiler devant un public.

durée de la vidéo : 00h01mn47s
Le défilé de l'association N&G mode a eu lieu ce samedi 24 février 2024. ©Esmeralda Terpereau et Lou Florentin / France TV

Une première pour certaines d'entre elles. "C'était beaucoup d’émotion, le défilé...", réagit France Grandjean, l'une des mannequins du jour. Pour ces femmes, le souhait est également de prôner une mode plus inclusive. "Ça me fait plaisir de briser un peu les codes… La société est comme ça, comme ça ... Et j'ai envie de la changer" exprime Olivia Raffanet, en représentation également ce soir-là.

À lire aussi : Mannequins en fauteuil roulant : en situation de handicap, elles se battent pour exister dans le monde de la mode

Avant de monter sur scène, les mannequins ont dû être patientes. Dès 10 heures le matin, elles ont été maquillées, habillés et coiffées par des bénévoles.

Des vêtements adaptés aux personnes porteuses de handicap

En tout, quatre stylistes ont confectionné des vêtements spécialement adaptés pour les personnes à mobilité réduite. "J'essaie de leur mettre mes plus beaux modèles, pour qu'elles se sentent gâtés, comme des princesses...", décrit Najima Chater, styliste créatrice bénévole. 

"On peut être handicapée et être belle, aimer la mode", revendique Nadia Giband, la créatrice de l'événement. En France, près de 850 000 personnes sont en situation de handicap moteur.