Coupe de France : Nîmes refuse de laisser la recette du match à Lyon-Duchère

Eliminé sans gloire des 32èmes de finale de la coupe de France, samedi, Nîmes olympique a refusé de laisser sa part de recette du match (1300 euros) selon le président de Lyon-Duchère. Une coutume pour une équipe professionnelle face à un club amateur. 
Lyon-Duchère (National) a sorti une équipe nîmoise qui s'est écroulée en fin de match (3-0). L'attaquant Jackson Mendes, passé par le centre de formation de Monaco, avait ouvert le score, de la tête, pour les Lyonnais dès la 13e minute.

Un avantage qu'ils sont parvenus à préserver avant que Franck Julienne (81) puis Mathieu Ezikian, sur penalty (88), ne scellent le sort du match dans les dix dernières minutes. 

Les Nîmois n'ont pas su concrétiser leurs temps forts pour égaliser en fin de première période sur des tentatives de Renaud Ripart et Sofiane Alakouch (38) ou Denis Bouanga peu après la mi-temps (52) et Ripart encore (74).   

On a été les voir, mais ils ont refusé de nous les donner. Disons que ça ne les grandit pas


Il est de coutume, en coupe de France, pour les équipes professionnelles de laisser leur partie de recette aux clubs amateurs. En théorie, Nîmes (L1) aurait donc dû laisser à Lyon-Duchère les 1 300 euros de la recette du match. "On a été les voir, mais ils ont refusé de nous les donner. Disons que ça ne les grandit pas", se désole Mohamed Tria, président de Lyon-Duchère AS, selon Lyon Capitale
 

L'Olympique lyonnais a, de son côté, reversé les 62 000 euros de recettes au club de Bourges, indique LyonMag. En déplacement à l'Entente Sannois Saint-Gratien (National), Montpellier a lui aussi laisser la recette aux amateurs : 6000 euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de france football sport nîmes olympique