Covid-19 : le festival de flamenco de Nîmes annulé

Le festival devait avoir lieu dans une version allégée du 8 au 16 janvier. Les incertitudes liées à la pandémie de coronavirus ont conduit ses organisateurs à l'annuler.

Rocio Molina, tête d'affiche du festival de flamenco  ne viendra finalement pas à Nîmes, même en résidence.
Rocio Molina, tête d'affiche du festival de flamenco ne viendra finalement pas à Nîmes, même en résidence. © Simone Fratini

Il y a quelques semaines à peine, ils avaient été heureux d'annoncer son maintien en version allégée sans conférences, ni rencontres, ni master-classes, mais devant les incertitudes liées à l'épidémie de coronavirus, les organisateurs du festival de flamenco de Nîmes, ont finalement décidé de l'annuler, sans attendre les annonces du gouvernement qui a prévu de ne pas rouvrir les établissements culturels le 7 janvier.

Les quatre spectacles qui avaient été maintenus dans un premier temps durant les week-ends n'auront finalement pas lieu.

Tristesse et déception

 "Nous sommes forcément tristes et déçus", soupire Elian Planes, attaché de presse au théâtre de Nîmes.

Cela fait des mois et des mois que l'on prépare des événements et qu'on les annule.

Elian Planes, attaché de presse au théâtre de Nîmes

".

Pedro El Granaino, Romero Martin, Maria José Llergo, et Rafael Riqueni auraient dû se produire au théâtre de Nîmes, à la salle Paloma et à l'Odéon de Nîmes pour l'édition 2021.

La danseuse Rocio Molina, tête d'affiche du festival ne viendra pas non plus en résidence à Nîmes peaufiner sa dernière création.

Tous les billets vendus seront remboursés. D'autres spectacles seront également annulés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture danse espagne international covid-19 santé société