• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un déjeuner solidaire préparé par des chefs de renommée, près de Nîmes

Un repas notamment élaboré par le chef doublement étoilé Michel Kayser, du restaurant Alexandre. / © France 3 Occitanie
Un repas notamment élaboré par le chef doublement étoilé Michel Kayser, du restaurant Alexandre. / © France 3 Occitanie

À Garons, près de Nîmes, un déjeuner gastronomique a été servi à des personnes inscrites aux Restos du Coeur et au Secours populaire. Un repas solidaire préparé par des chefs prestigieux et notamment Michel Kaiser, chef étoilé.

Par Aurélia Abdelbost

À l'initiative du chef étoilé Michel Kaiser, un repas de Noël solidaire préparé par des chefs de renommée a été servi lundi 17 décembre à des personnes inscrites aux Restos du Coeur et au Secours populaire, à Garons (Gard). "On est tous du village, par exemple Paco [du bar de l’Univers, ndlr], il ne sait pas faire cuire un oeuf, donc on lui a dit de s'occuper des boissons et il a ramené des huîtres. Yves [Ruffinato du Braconnier, ndlr] c'est un très bon cuisinier. Chantal [Lopez de l’Hacienda] est traiteur donc très bonne cuisinière aussi", explique Michel Kaiser en souriant. Faire plaisir à des personnes inscrites aux Restos du Coeur et au Secours populaire lui tient à coeur : "On est dans un pays où il ne devrait pas y avoir de misère". 

Dans la cuisine improvisée, les chefs donnent de leur talent et de leur temps comme Yves Ruffinado du restaurant Le Braconnier :

On s'est dit pourquoi ne pas faire plaisir à des gens qui sont dans le besoin, qui n'ont peut être pas les moyens de se payer un réveillon et de leur proposer quelque chose qui change.

Un bon repas, un concert, un magicien : l'ambiance de Noël règne dans la salle. "Pour nous c'est Noël aujourd'hui", lance une dame qui n'a rien de prévu le 25 décembre. Grâce à l'association Espace Renaissance les convives sont repartis avec des cadeaux pour chaque enfant, à mettre au pied du sapin.

Un reportage d'Armelle Goyon, Eric Mangani et Frédéric Beraud-Dufour :
 

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus