• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Une menuiserie ouverte à tous pour fabriquer soi-même ses cadeaux de Noël à Montpellier

Dans cette menuiserie collaborative, les machines à disposition sont dignes d'un vrai atelier. / © France 3 Occitanie
Dans cette menuiserie collaborative, les machines à disposition sont dignes d'un vrai atelier. / © France 3 Occitanie

Vous cherchez un cadeau de Noël original ? À Montpellier, une menuiserie collaborative propose de créer soi-même des objets en bois, la possibilité de fabriquer un cadeau unique.

Par Aurélia Abdelbost

À l'approche de Noël, la Menuiserie collaborative (M'Co) de Montpellier regorge de cadeaux en construction. Objectif : créer un présent en bois original et fait main. Pierre Juge, étudiant, fabrique un hippocampe à bascule pour sa nièce. Après avoir reçu quelques conseils d'une professionnelle, il découpe le bois en suivant un dessin réalisé avec sa petite amie. "J'espère qu'il va avoir une valeur plus poussée qu'un cadeau acheté", fait-il remarquer.
 

Des cours pour les particuliers

"Le bois ça sent bon, c'est super agréable au toucher. Puis mettre en pratique les choses que l'on a en tête, les voir se réaliser, c'est génial", souligne Luce, ex-infirmière, maintenant ébéniste en reconversion. Pour les fêtes, elle a décidé de fabriquer seule une petite commode pour son frère.

Des objets plus simples peuvent également être réalisés comme des étoiles ou sapins de Noël en bois. Des cours sont donnés aux particuliers pour apprendre à fabriquer des décorations

Dans cette menuiserie collaborative, aux bons conseils s'ajoute un plateau technique digne d'un vrai atelier. "Toutes ces machines servent à travailler autant le bois massif que les panneaux. C'est compliqué d'avoir ce matériel chez soi pour un particulier, mais aussi pour un professionnel car elles nécessitent beaucoup d'espace. C'est pour cela qu'ici on choisit de mutualiser les équipements", explique Olivia Liesse, co-gérante de la menuiserie collaborative. L'établissement, qui a ouvert fin 2017, s'étend sur 900 m2. Une formation d'entrée est nécessaire, notamment pour apprendre à utiliser les machines en toute sécurité. 

Un reportage de Brian Bock et Caroline Agullo :

Pour en savoir plus : cliquez ici.
 

Sur le même sujet

Les ateliers de désensibilisation aux serpents de la réserve africaine de Sigean

Les + Lus