Départementales 2021 dans le Gard : "Traitement contre l'intolérance chronique", le site du RN détourné

Accessible depuis le 6 juin, le site web fiersdetregardois.fr propose un traitement contre l'extrème droite, Droitalgan. Un site détourné humoristique. A l'origine de cette idée : des jeunes militants proches d'une candidate du rassemblement de la gauche. Le RN a répondu lui aussi par l'humour.

Le site web fiersdetregardois.fr propose un traitement contre l'extrème droite, Droitalgan. Un site détourné humoristique.
Le site web fiersdetregardois.fr propose un traitement contre l'extrème droite, Droitalgan. Un site détourné humoristique. © copie d'écran fierdetregardois.fr

Tapez sur internet le slogan de la liste RN aux élections départementales du Gard "Fiers d'être gardois" et tombez sur un site détourné humoristique. Le coup est surprenant et plutôt réussi. Dans le détail, le site propose un médicament Droitalgan contre "l’intolérance chronique, la peur de l’autre" et également "l'ultra sécuritarisme, le nationalisme, la culturophobie et la xénophobie". 

Le nom n'était pas déposé 

A l'origine de cette idée : des jeunes militants proches de Marianne Bernède, candidate du rassemblement de la gauche au canton de Nîmes 1. "Ils se sont aperçus il y a quelques semaines que le nom du domaine n'avait pas été déposé, raconte le binôme de Marianne Bernède, Bruno Vasa, ils ont donc bloqué le nom, crée un site et nous ont proposé de mettre un lien sur notre page Facebook". L'approche humoristique a tout de suite séduit les deux candidats. 

C'est volontairement non agressif. On se bat contre des idées, pas des personnes. 

Bruno Vasa, candidat EELV au canton de Nîmes 1

D'après le site, le traitement contre l'extrème droite Droitalgan serait efficace à 100% à raison d'un comprimé par jour jusqu'au 20 juin et si besoin jusqu'au 27 juin - date du second tour des élections départementales. Des patients virtuels témoignent même de leur expérience dont une certaine ...Nadine Noramo « J’ai voulu essayer et c’est fabuleux, je découvre un monde inconnu. Mes amis et ma famille m’invitent à nouveau ». 

Le RN réagit par l'humour 

Contacté par téléphone, le directeur de campagne du Rassemblement national dans le Gard et candidat dans le canton de Nîmes 2, Yoann Gillet répond par l'humour. "Cela ne me fait ni chaud ni froid, ce que je remarque surtout c'est que nos adversaires ont beaucoup de temps libre. Quant au traitement pas sûr qu'il soit efficace à 100% et encore je conseillerai aux militants de gauche d'utiliser un suppositoire plutôt qu'un comprimé par voie orale". 

Pour l'instant, le RN n'a pas demandé à supprimer le site. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections