Feria de la Pentecôte : Juan Bautista coupe trois oreilles en matinée pour sa 500e corrida

Nîmes - Juan Bautista à la feria de Pentecôte - 7 juin 2014. / © AFP PHOTO / FRANCK PENNANT
Nîmes - Juan Bautista à la feria de Pentecôte - 7 juin 2014. / © AFP PHOTO / FRANCK PENNANT

Le matador Juan Bautista a coupé, samedi, trois oreilles au cours du rendez-vous mixte matinal organisé dans le cadre de la feria de Pentecôte à Nîmes. Le torero arlésien, qui a fêté à cette occasion sa 500e corrida, a partagé l'affiche avec la caballera nîmoise Léa Vicens.

Par Fabrice Dubault


Pour chacun des participants à cette matinée, le bétail, appartenant aux élevages de San Mateo et Zalduendo, parfois juste de force, a surtout été apprécié pour la noblesse manifestée par les toros.

Pour sa deuxième apparition dans sa ville, Léa Vicens, cette fois encore, et sur ses remarquables chevaux, a confirmé son niveau de cavalière. Dans chaque volet des combats, elle a montré ses capacités et sa technique et seul son manque de rapidité avec l'acier l'a empêchée de signer un succès plus relevé.
A ses côtés, Juan Bautista, qui a eu à combattre quatre toros, a étalé la variété de son répertoire et la douceur de ses gestes. Face à des adversaires hélas parfois trop peu solides, le maestro a su composer des faenas parfaitement adaptées au potentiel de ses toros. A la cape, aux banderilles (dont il a assuré la pose face à son dernier toro du jour) ou à la muleta, le torero a donné la mesure de son style.

Nîmes : 500e corrida pour Juan Bautista
Reportage F3 LR : D.Moine et V.Banabéra

Arènes de Nîmes : corrida mixte matinale de la feria de Pentecôte

Léa Vicens : saluts et tour de piste
Juan Bautista : saluts, un avis avec deux oreilles, un avis avec une oreille et un avis avec applaudissements
Bétail : toros de San Mateo et Zalduendo, d'une belle noblesse mais juste de force
Temps : ciel légèrement voilé
Entrée : 8.000 spectateurs


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus