Feria de la Pentecôte : Perera coupe 2 oreilles et impose sa force

Nîmes - Miguel Angel Perera à la feria de la Pentecôte - 6 juin 2014. / © AFP PHOTO BERTRAND LANGLOIS
Nîmes - Miguel Angel Perera à la feria de la Pentecôte - 6 juin 2014. / © AFP PHOTO BERTRAND LANGLOIS

Miguel Angel Perera a coupé une oreille à chaque toro en donnant une remarquable leçon de son niveau actuel, vendredi, lors de la deuxième corrida de la feria de Pentecôte à Nîmes.

Par Fabrice Dubault


Portant les couleurs des élevages de Victoriano del Rio et Cortes, le lot, bien présenté, a exprimé des comportements divers et irréguliers.
Au poste de chef de lidia, El Cid a tout d'abord, face à un toro de peu de violence, étalé toute la douceur de sa muleta. Une démonstration qu'il a été ensuite dans l'impossibilité de renouveler, ne pouvant résoudre les problèmes aigus posés par son opposant suivant.

Avec Daniel Luque, les aficionados ont retrouvé le torero ardent et valeureux qui imprime sa personnalité depuis plusieurs années. Toujours sérieux et faisant le maximum pour montrer sa domination, il a dans ses deux faenas, proposé ses qualités habituelles, mais sans toutefois construire des combats réguliers.

Aussi, c'est avec Miguel Angel Perera, que le public a pu acclamer l'un des maestro les plus complets du moment. Avec la cape et la muleta il a écrit des séquences de créativité, de pouvoir, de quiétude et de force dominatrice qui ont conquis l'ensemble des aficionados.

Nîmes : Miguel Angel Perera a coupé une oreille à chaque toro
Images : corrida de vendredi soir

Arène de Nîmes : deuxième corrida de la feria de Pentecôte

El Cid : saluts et silence
Miguel Angel Perera : 1 avis avec 1 oreille et 1 avis avec 1 oreille
Daniel Luque : silence et 1 avis avec applaudissements
Bétail : toros de Victoriano del Rio et Cortes, bien présentés et donnant un jeu irrégulier.
Temps : ciel dégagé
Entrée : 6.000 spectateurs

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus