Fuite d’hydrocarbure : les pompiers du Gard interviennent dans un atelier

Le dimanche 9 août, les pompiers du Gard ont fait face à une fuite d’hydrocarbure sur la commune de Canaules-et-Argentières, entre Quissac et Lédignan, suite au basculement accidentel d’une cuve de stockage de 2.000 litres au sein d’une maison.

L'intervention a nécessité l’engagement des moyens spécialisés de lutte contre les risques technologiques et les pollutions.
L'intervention a nécessité l’engagement des moyens spécialisés de lutte contre les risques technologiques et les pollutions. © SDIS 30.
Le dimanche 9 août, les pompiers du Gard ont fait face à une intervention technique, rue de la poste, sur la commune de Canaules-et-Argentières.

Dès leur arrivée, ils étaient confrontés à une fuite de gazole suite au basculement accidentel d’une cuve de stockage de 2000 litres dans un atelier, au premier étage d’une maison.
 

D’importants moyens mis en place

L’intervention, très technique, a nécessité la mise en place de moyens spécialisés tels que celui de la lutte contre les risques technologiques. Après l’obturation de la fuite, les pompiers ont redressé la cuve à l’aide de coussins de levage à air sous pression, puis la cuve a été stabilisée et sécurisée avec le dépotage de 1000 litres de gazole dans un contenant provisoire.
 
Les pompiers ont redressé la cuve à l’aide de coussins de levage à air sous pression
Les pompiers ont redressé la cuve à l’aide de coussins de levage à air sous pression © SDIS 30.

4 heures d’intervention

Près de 4 heures auront été nécessaires aux équipes de secours pour venir à bout de cette fuite d’hydrocarbure et la réduire à quelques centaines de litres seulement. Le gazole répandu au sol a été récupéré grâce à des buvards absorbants. Aucune conséquence sur l’environnement n’est à déplorer.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers sécurité société hydrocarbure environnement logement