• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gard : les torses nus et maillots de bain interdits dans le centre du Grau-du-Roi

Gard : les torses nus et maillots de bain interdits dans le centre du Grau-du-Roi - 2019. / © F3 LR
Gard : les torses nus et maillots de bain interdits dans le centre du Grau-du-Roi - 2019. / © F3 LR

Au Grau-du-Roi, comme à La Grande-Motte depuis des années, il est interdit de se promener en centre-ville torse nu ou en maillot de bain. Une décision qui passe mal auprès des vacanciers de la station balnéaire gardoise, surtout pendant la canicule. Même si les sanctions restent limitées.

Par Fabrice Dubault


Des torses nus et des vacanciers en maillots de bain. C'est un défilé incessant dans le centre-ville du Grau-du-Roi.

Pourtant les touristes, pour la plupart, sont hors la loi... sans le savoir. Car la municipalité exige une tenue correcte dans les rues commerçantes. Elle a pris un arrêté municipal en ce sens... en 2016.

Une décision qui passe mal auprès des intéressés.
 

On sort de la plage, on est dénudé, c'est normal. Y a rien de méchant !

Il fait chaud, c'est la canicule. C'est débile, mais c'est la loi alors on la respecte.

Moi je suis torse nu, je suis bien comme ça et j'ai vu aucun panneau qui l'interdit.


Chez les commerçants, la mesure est plutôt bien perçue.

L'arrêté municipal interdisant torses nus et maillots de bain existe depuis 2016. Pour le maire du Grau-du-Roi, il s'agit d'une marque de respect.
 

C'est une question de décence en société. Il y a la plage, le front de mer et il y a le village.


Les réfractaires et/ou contrevenants s'exposent à une contravention de 38 euros. Mais ici, pas de chasse au torse nu. On privilégie le dialogue car ne l'oublions pas... On est en vacances !
 
Gard : les torses nus et maillots de bain interdits dans le centre du Grau-du-Roi
Au Grau-du-Roi, comme à La Grande-Motte depuis 2017, il est interdit de se promener en centre-ville torse nu ou en maillot de bain. Une décision qui passe mal auprès des vacanciers de la station balnéaire gardoise, surtout pendant la canicule. Même si les sanctions restent limitées. - Reportage : D.de Barros et M.Sohier

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : des casseurs attaquent une permanence parlementaire après le rassemblement des gilets jaunes

Les + Lus