• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Gilets jaunes : un maire du Gard appelle tous les élus de France à demander une baisse des violences policières

Didier Bonneaud appelle notamment à l'arrêt de l'usage de lanceurs de balles de défense (LBD) lors des manifestation de gilets jaunes. Photo d'illustration. / © Guillaume Bonnefont / MaxPPP
Didier Bonneaud appelle notamment à l'arrêt de l'usage de lanceurs de balles de défense (LBD) lors des manifestation de gilets jaunes. Photo d'illustration. / © Guillaume Bonnefont / MaxPPP

Didier Bonneaud, président des maires ruraux du Gard, demande une baisse de l'utilisation de certaines armes par les forces de l'ordre lors des manifestations des gilets jaunes. Il va envoyer une lettre à l'Association des maires ruraux de France, lundi 27 mai, pour interpeller tous les élus. 

Par Aurélia Abdelbost


Sollicités par plusieurs collectifs, Didier Bonneaud, président des maires ruraux du Gard et maire de Saint-Etienne-des-Sorts, appelle dans une motion les élus de France à se positionner contre l'usage de la violence lors des manifestations des gilets jaunes. Il demande une "baisse de niveau dans l'opposition des forces de l'ordre".

"Mon rôle est de garantir la sécurité des biens et des personnes, je ne veux pas que l'un de mes administrés revienne un jour d'une manifestation où il demande plus de justice sociale avec une blessure irréversible", explique-t-il. Didier Bonneaud va envoyer une lettre à l'Association des maires ruraux de France, lundi 27 mai. 

 

"Plus il y a un durcissement, plus il y aura de casseurs"

Ce dernier fait notamment référence à l'usage lanceur de balles de défense (LBD). "Les forces de l'ordre ne devraient pas avoir à mettre en place ce type d'armement. On devrait pouvoir éliminer l'usage de LBD", souligne-t-il. Le maire appelle au dialogue et considère que "plus il y a un durcissement de la part des forces de l'ordre, plus il y aura de casseurs qui viendront pendant les manifestations".

 

"Une forme de trêve"

Didier Bonneaud appelle à un appaisement de part et d'autre. "Une forme de trêve dans les manifestations des gilets jaunes pourrait rendre service à tout le monde, y compris à notre économie", fait-il remarquer. Il s'inquiète notamment de l'impact que ces manifestations pourraient avoir sur le tourisme alors que la période estivale approche à grands pas. 

Les différents collectifs qui ont sollicité le président des maires ruraux du Gard doivent mettre en ligne la motion pour qu'elle soit signée par un maximum d'élus. D'ailleurs, Didier Bonneaud incite les citoyens à interpeller leur maire pour faire bouger les choses. Selon lui, "si les élus suivent, le gouvernement pourrait revenir sur sa position".
 

Sur le même sujet

Sète : Delphine Le Sausse remporte son 14e titre de championne du monde de ski nautique handisport

Les + Lus