Législatives 2022 dans le Gard : Pierre Meurin, le poulain de l'extrême-droite élu député RN de la 4e circonscription

Eric Zemmour, Marion Maréchal, Philippe de Villiers... des personnalités de l'extrême-droite, Pierre Meurin en a déjà côtoyées du haut de ses 32 ans. Le jeune député s'impose désormais dans la 4e circonscription du Gard face à la NUPES.

L'ex-Zemmouriste Pierre Meurin, 32 ans, passé par le "Mouvement pour la France" de Philippe de Villiers avant de devenir collaborateur de Marion Maréchal Le Pen, a décroché dimanche son entrée à l'Assemblée nationale sous les couleurs du Rassemblement national (RN).

Le candidat d'extrême-droite s'est imposé avec 54,5 % des suffrages face au candidat de l'alliance de gauche et des écologistes, Arnaud Bord (Nupes).

Marié et père de deux enfants, il en attend un troisième pour le mois d'août, il est désormais à la tête de la 4e circonscription du Gard. Pour connaître son score précis, consultez l'ensemble des résultats sur notre carte interactive.

Un diplôme en droit et une revanche sur l'élection de 2012

Né le 30 novembre 1989 à Paris, fils d'une femme au foyer et d'un chef d'entreprise, Pierre Meurin est titulaire d'une maîtrise de droit public et d'un Master 2 de droit public de l'économie. Membre du syndicat étudiant de droite Uni (Union nationale inter-universitaire), il a été élu étudiant au conseil d'administration de l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines de 2008 à 2012. 

Adhérent du mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers en 2008, il est devenu responsable national du mouvement de jeunesse du parti en 2014. 

Dès les législatives de 2012, à 22 ans seulement, il avait été candidat divers droite dans la 12e circonscription des Yvelines où concourrait également l'ancien judoka David Douillet pour l'UMP, mais n'avait obtenu que 0,01% des voix.

Un lien étroit avec l'extrême-droite

D'août 2015 à octobre 2018, Pierre Meurin a été directeur de cabinet du maire Divers Droite de Charvieu-Chavagneux (Isère), Gérard Dézempte.  

Ses liens avec l'extrême-droite se resserrent en 2018. Il a participé au lancement de l'Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep), une école privée de sciences politiques fondée à Lyon par Marion Maréchal. Pierre Meurin en a été le directeur des études de novembre 2018 à mai 2021.

En 2021, il a rejoint la pré-campagne d'Eric Zemmour, comme responsable du maillage territorial avant de la quitter en août de la même année, reprochant au polémiste d'extrême-droite dans une tribune publiée dans l'Express de ne pas avoir "quitté le couloir de l'intellectuel sans concession" avec un "ton pour le moins anxiogène".

Il a rejoint le RN, "convaincu par la campagne de Marine Le Pen", en février 2022. Un ralliement qui lui a été favorable. Il fait partie des quatre députés du RN élus dans le Gard et aura sa place parmi les 90 sièges du groupe parlementaire de l'extrême-droite.