Législatives 2022 : l'accord de la NUPES ne lui convient pas, Carole Delga demande une dérogation au PS dans la 2ème circonscription du Gard

Publié le Mis à jour le
Écrit par Josette Sanna

La présidente de la Région Occitanie, a écrit aux instances du parti Socialiste pour que Kathy Goyot, première adjointe au maire de Vauvert soit la candidate de la gauche dans la 2ème circonscription du Gard détenue par le RN lors des prochaines élections législatives.

 A peine signé, l’accord  de la NUPES (Nouvelle Union populaire écologique et sociale, conclue entre les principaux partis de gauche) pour les candidats aux législatives, peut-être déjà mort-né dans le Gard ?  Carole Delga, présidente PS de la Région Occitanie, a écrit aux instances de son parti pour demander une dérogation dans la deuxième circonscription du Gard détenue depuis dix ans par le Rassemblement national.

Courrier au PS

Dans ce courrier adressé au premier secrétaire du parti socialiste, l’élue propose de soutenir  Katy Guyot « la meilleure candidate car au-delà d’être socialiste, c’est par son travail et sa pugnacité depuis 40 ans qu’elle s’est fait connaitre et reconnaitre sur ce territoire auprès de tous : citoyens, responsables associatifs, agriculteurs, chefs d’entreprises. 1ere adjointe au maire de Vauvert, vice-présidente de la Communauté de communes de petite Camargue et Conseillère régionale, elle a fait ses preuves et a acquis la notoriété nécessaire pour mener au mieux ce combat".  

Un choix "pragmatique"

Carole Delga sollicite une dérogation « pragmatique »  issue d’une concertation locale, d’une véritable connaissance territoriale et d’une discussion nationale à avoir entre les directions nationales du PS et de la LFI, pour que Katy Guyot porte la candidature unique de la gauche en juin prochain ».  

Faire chuter le RN

La lettre est signée par Françoise Laurent-Perrigot, la présidente du Conseil Départemental du Gard, Denis Bouad, le sénateur du Gard, et Jean Denat, maire de Vauvert.  "C'est moi qui ai sollicité Kathy Guyot, précise Jean Denat, "car c'est la candidate la plus adaptée à la situation", ajoute le maire de Vauvert, qui s'est dit favorable à l'accord national de la NUPES. Selon les signataires de la demande de dérogation, Kathy Guyot, sera la meilleure candidate pour faire chuter le RN dans cette circonscription.  

Dissidence

Dans l’accord prévu par l’Union populaire écologique et sociale, seule la 4 ème circonscription sera menée par un socialiste, Arnaud Bord ( premier secrétaire fédéral du PS dans le Gard et élu d’opposition à Alès). Il avait prévenu d’éventuelles dissidences : « Ceux qui font le choix de la dissidence doivent faire attention. Ce n’est pas le bon chemin. Il ne faut pas oublier la volonté initiale de cet accord. C’est de s’opposer à la politique libérale de Macron. Ça serait dangereux de lui laisser les pleins pouvoirs ! ». 

"Tambouille"

Nicolas Pellegrini, chef de file La France Insoumise dans le Gard, fustige l'initiative prise par Carole Delga. "Carole Delga qui est contre cet accord est en train de placer ses pions pour son avenir politique personnel".

Carole Delga qui est contre cet accord est en train de placer ses pions pour son avenir politique personnel. Un accord a été passé, on ne peut pas faire tambouille éternellement, il est temps de faire campagne.

Nicolas Pellegrini,

Chef de file La France Insoumise Gard

Il rappelle que deux candidats ont d’ores été déjà été investis  par LFI dans cette deuxième circonscription du Gard :  Coralie Ghirardi et Nicolas Segreto.