Résultats Municipales à Vauvert : le rassemblement national bute sur le maire sortant

A Vauvert (Gard), commune de petite Camargue où, le 15 mars dernier, le maire sortant (PS) Jean Denat n'a devancé que de 85 voix son adversaire du Rassemblement National Jean-Louis Meizonnet. Une campagne jalonnée de plaintes en série. Finalement, Jean Denat conserve son poste pour 165 voix. 

A Vauvert (Gard), pour ce second tour, les électeurs pouvaient voter jusqu'à 20h.
A Vauvert (Gard), pour ce second tour, les électeurs pouvaient voter jusqu'à 20h. © J. Curato / FTVI
A Vauvert (Gard), commune de petite Camargue où, le 15 mars dernier, le maire sortant (PS) Jean Denat n'avait devancé que de 85 voix son adversaire du Rassemblement National Jean-Louis Meizonnet, dans un contexte de forte abstention (50,15%). Ce dimanche 28 juin, Jean Denat a réussi à conserver la commune en s'imposant de 165 voix (51,58% contre 48,42%). 

"Les valeurs que nous défendions, les valeurs de la République, elles dépassent notre propre histoire. Nous avons voulu dire ce soir que vivre ensemble quand on est différent, ça peut être un beau projet de vie et c'est ce projet là que nous voulons faire vivre à Vauvert," a expliqué Jean Denat, avec émotion.

Les candidats au 2e tour 

Jean Denat, le maire sortant : à 65 ans, il postule pour un second mandat à la tête de la commune. En 2014, sa liste (DVG) remporte l'élection à la faveur d'une triangulaire avec 41,5% des voix. Il est premier fédéral du parti socialiste du Gard et enseignant à la retraite.

Jean-Louis Meizonnet : après avoir été médecin généraliste à Vauvert pendant 45 ans il est aujourd'hui jeune retraité. 400 voix l'ont séparé de Jean Denat en 2014. Il repart à la tête d'une liste sous la bannière du Rassemblement National.
 

Une campagne jalonnée de plaintes en série. Dans une vidéo, une candidate au 1er tour des élections municipales de Vauvert (Gard) accuse Jean Denat, maire (PS) sortant de lui avoir promis un "poste d'Etat" contre son soutien au second tour. Lui nie et affirme qu'elle est téléguidée par le RN, qui de son côté porte plainte pour achat de voix.

Cette nouvelle polémique déplace un peu plus la campagne électorale vers le terrain judiciaire, le maire ayant déposé plainte pour diffamation de son côté dans deux autres affaires distinctes ces dernières semaines : l'une pour des propos tenus en ligne par son rival, l'autre pour une lettre anonyme envoyée à la presse, au procureur, au ministère de l'Intérieur et au Parlement, faisant état de rumeurs d'ordre privé.
 Pour connaître le résultat du second tour dans votre commune: 
Utilisez le moteur de recherche de Franceinfo
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter