• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : défaite du Nîmes Olympique face à Nice

Nîmes a été battu 2-1 par Nice, samedi 17 août. / © Rey Jérome / MAX PPP
Nîmes a été battu 2-1 par Nice, samedi 17 août. / © Rey Jérome / MAX PPP

Les Crocos entament la saison avec deux revers, après le PSG, ils ont été battus par Nice, au stade des Costières, samedi 17 août. 

Par A.A avec AFP

"Une soirée compliquée" reconnaît Florian Miguel, défenseur latéral de Nîmes. Les Crocos ont été battu 2-1 par Nice, samedi, pour le compte de la 2e journée de Ligue 1. En tout début de première mi-temps, Nice a ouvert le score sur penalty, accordé sur une main d'Anthony Briançon lors d'un tacle dans la surface de réparation. Une décision jugée sévère par les Nîmois. 

 

Blaquart "ni rassuré, ni inquiet"

A la mi-temps, les Crocos sont menés 2 buts à 1, avec le but de Renaud Ripart. Ils n'arriveront pas à revenir au score. Bernard Blaquart, entraîneur de Nîmes se dit "ni rassuré, ni inquiet après cette défaite". Il ajoute :

Aujourd'hui, c'est l'arbitre qui fait le score. On nous siffle un penalty sur une main d'Anthony Briançon au sol, mais on ne siffle pas un penalty sur la main de Dante. Pourquoi, sur ce coup-là, ne va-t-il pas voir les images ? Je suis toujours favorable à la VAR, mais c'est très compliqué. Sur l'expulsion de Briançon, il faut comprendre la grosse frustration de notre capitaine. Y a-t-il des motifs de satisfaction ? oui notre réaction, notre qualité par moment, un groupe qui aurait pu couler et qui a réagi. Maintenant, on va devoir repenser notre charnière centrale à Monaco.


Hommage aux pompiers

Du côté des tribunes, les supporters ont eu une attention particulière pour les pompiers du Gard avec une minute d'applaudissements pour les remercier et saluer leur travail. Les Nîmois ont déployé une banderole en leur honneur, avec une pensé pour Franck Chesneau, décédé dans le crash de son Tracker durant l'incendie de Générac, il y a quelques jours.
 

Une attention saluée par les pompiers du Gard qui ont déclaré sur Twitter : "L'ensemble des pompiers du Gard vous remercient pour cet attention et l'hommage à notre défunt collègue.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus