• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : hommage à Franck Chesneau, pilote décédé dans le crash de son Tracker durant l'incendie de Générac

Nîmes-Garons - Hommage à Franck Chesneau décédé le 2 août dernier dans le crash de son Tracker 22 - 6 août 2019. / © F3 LR E.Félix
Nîmes-Garons - Hommage à Franck Chesneau décédé le 2 août dernier dans le crash de son Tracker 22 - 6 août 2019. / © F3 LR E.Félix

Le vendredi 2 août, Franck Chesneau s'écrasait à bord de son Tracker 22 en luttant contre l'incendie de Générac. Ce mardi, la France lui rend hommage à Nîmes-Garons, sur la base aérienne de la Sécurité civile.

Par Fabrice Dubault


"Ce vendredi 2 août, c'est en protégeant un mas que Franck Chesneau est parti. Il est parti face aux flammes, il est parti en sauvant, il est parti en héros", a déclaré Christophe Castaner lors de l'hommage funèbre.
 

Une vie de "courage", "d'engagement" et de "passion"


Franck Chesneau a été fait Chevalier de la Légion d'honneur par Chritophe Castaner, ministre de l'Intérieur, sur demande du Président de la Républqiue et cité à l’ordre de la nation par Jacques Witkowski, directeur général de la Sécurité civile et nouveau préfet de l'Hérault.
 
Nîmes : hommage à Franck Chesneau, pilote décédé dans le crash de son Tracker durant l'incendie de Générac
Le vendredi 2 août, Franck Chesneau s'écrasait à bord de son Tracker 22 en luttant contre l'incendie de Générac. Ce mardi, la France lui rend hommage à Nîmes-Garons, sur la base aérienne de la Sécurité civile. - F3 LR : E.Félix et J.Mériot

Le ministre a évoqué la vie de "courage", "d'engagement" et de "passion" du pilote de 49 ans, marié et père de deux enfants, Tom 14 et Lola 17 ans.
Pilote de chasse dans l'armée de l'air Franck Chesneau a appris à "des générations entières à prendre les commandes de nos avions" avant de rejoindre en 2008 la sécurité civile pour devenir "pompier du ciel".
 

La France n'oublie jamais ceux qui sont tombés pour la servir, pour la protéger, la défendre", a insisté le ministre, devant le cercueil du pilote, recouvert d'un drapeau tricolore. "Aujourd'hui, la République est en deuil et pleure ce héros perdu".

 


Le crash du Tracker 22


L’accident a eu lieu vendredi 2 août à 17h20, en plein cœur des opérations de lutte contre l’incendie de Générac qui s’était déclenché quelques heures plus tôt. Une enquête a été ouverte, sous l’autorité du procureur de la République de Nîmes Eric Maurel. Une enquête a aussi été ouverte par le BEA Bureau enquêtes accident.

Ce genre de crash est extrêmement rare. Le dernier drame de ce type remonte au 1er août 2005, avec la chute d'un Canadair en mer, avec son pilote et son copilote, à Calvi en Haute-Corse.
En septembre 1989, à Laval-Pradel, entre Alès et La Grand-Combe, dans le Gard, un fokker survolant un incendie s’était écrasé, les deux pilotes avaient trouvé la mort.

 

Le pilote Franck Chesneau


L’homme qui a perdu la vie en mission était âgé de 49 ans. Il s’apellait Franck Chesneau, était marié et père de deux enfants, un garçon et une fille.
"Francky", pilote "largement expérimenté", est décédé sur le coup quand son avion s’est disloqué au sol.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Collioure : une dizaine de personnes blessées par une fusée de feu d'artifice

Les + Lus