Manifestation ce matin des supporters du Nîmes Olympique, contre le rachat du stade des Costières

Une centaine de supporters du Nîmes Olympique manifeste devant la mairie de Nîmes. Ils sont là depuis 8h ce matin et souhaitent que la mairie revienne sur son accord de vente avec Rani Assaf, le président du club.

Le conseil municipal est réuni depuis 8h ce matin à Nîmes. La question du projet immobilier du stade des Costieres n'est pas à l'ordre du jour. Mais  les manifestants souhaitent déjà se faire entendre.

C'est le collectif " Sauvons le Nîmes Olympique" qui a lancé l'appel. Il rassemble des supporters mais aussi d'anciens joueurs et dirigeants. Avec plusieurs revendications : projet sportif, vente du stade à Rani Assaf, projets immobiliers, descente en National, les supporters sont en colère. 

Contre le rachat des Costières par le président 

Depuis le mois de novembre 2022, les matchs n'ont plus lieu dans le stade des Costières. Pour ne pas perdre les avantages de la licence club, les dirigeants gardois avaient dans l'obligation d'évoluer dans un stade aux normes avant 2023. Situé en face des Costières, de l'autre côté de l'autoroute A9, le stade des Antonins est une structure modulaire à l'image de ce qui a été réalisé à Pau.

Pour l'heure, le président, Rani Assaf, souhaiterait racheter le stade des Costières et des parcelles autour. Son but est de reconstruire le stade et de créer des structures autour, qui donc lui appartiendraient.

Les supporters espèrent que  la mairie ne prolonge le compromis de vente du Stade des Costières, et donc bloque le projet immobilier de Rani Assaf, jusqu'à ce que le président du club change de politique sportive. 

Les supporters des Crocos qui esperaient être reçus ce matin en mairie, le seront finalement mardi  après-midi. 

Le Nîmes Olympique, avant-dernier du championnat de Ligue 2 et  menacé de descente en National, joue ce samedi soir à Caen, à 4 journées de la fin de la saison.

Ecrit avec Léo-Pol Platet et Olivier Brachard.