Bannière résultats municipales

Résultats Municipales au Grau-du-Roi : Robert Crauste est réélu

Robert Crauste, divers centre, qui se dit sans étiquette ni droite ni gauche, était en ballotage favorable face à Charly Crespe au Grau-du-Roi (Gard) dans le Gard pour ce second tour des élections municipales. Il s'impose sans problème avec 58% des voix.

Robert Crauste, divers centre, qui se dit sans étiquette ni droite ni gauche, s'impose sans problème avec 58% des voix.
Robert Crauste, divers centre, qui se dit sans étiquette ni droite ni gauche, s'impose sans problème avec 58% des voix. © DR
Roland Crauste est réélu avec 58,2 % face à Charly Crespe (41,8%). "Cela me donne 6 places. Je suis optimiste pour la suite je pense en premier à tous ceux qui m’ont soutenu, je les remercie. C’est une belle performance en 3 ans d’existence. Et je vais avec mon équipe défendre sans relâche nos idées, nos valeurs," analyse le candidat battu. 
 

À l'issue du premier tour des élections municipales, le maire sortant Robert Crauste est arrivé largement en tête avec 44,5% des suffrages. Derrière lui, le jeune Charly Crespe a rassemblé 21,3% des voix. Léopold Rosso, tenant de la droite historique du Grau et encarté chez les Républicains sans en avoir eu l’investiture pour autant, est arrivé 3e avec 15,59%.

En position de se maintenir, Léopold Rosso a pourtant décidé de faire liste commune avec Charly Crespe qui semble vouloir s’imposer comme le nouveau leader de la Droite graulenne. Son objectif est d'abord de battre le maire actuel, histoire de prendre aussi sa revanche sur le scrutin 2014 où Robert Crauste l’avait battu de justesse, avec quinze voix d’avance. 

Les adversaires 

Robert Crauste, divers centre, qui se dit sans étiquette ni droite ni gauche, est en ballotage favorable. Il a été élu sous une étiquette divers gauche en 2014 et a succédé à Etienne Mourrut (RPR/UMP) qui a dirigé cette ville gardoise pendant près de 30 ans. Auparavant, de 1945 à 1983, ce sont deux médecins du gauche qui ont été élus.
Médecin généraliste depuis 38 ans au Grau, il a aussi été celui des pompiers. Il devrait bénéficier d’un forte réserve de voix, vu le taux d’abstention au 1er tour. Son bilan est notammant marqué par de nombreuses actions en faveur de l’environnement. Il a hérité d’un ville très endettée en 2014, "au bord de la tutelle" selon ses dires et affirme avoir réussi à redresser la barre.
Charly Crespe, sans étiquette, novice en politique est une jeune psychiatre de 32 ans qui excerce au CHU de Nîmes. Enfant du pays, il a grandi au Grau du Roi avant de partir faire ses études de médecine. Engagé dans le milieu associatif, il n’a jamais eu de mandat politique. Il assume sa tendance politique à droite mais se dit ouvert à toutes les idées.
Très attaché à la notion de démocratie participative il veut créer, s'il est élu maire, une commission extra municipale, sorte d’outil où toutes les personnes qui se sont présentées au  premier tour pourront s’impliquer dans la vie de la commune. 

Pour connaître le résultat du second tour dans votre commune: 
Utilisez le moteur de recherche de Franceinfo
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter