• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nestlé Waters investit 200 millions d'euros sur son site Perrier à Vergèze, dans le Gard

768 millions de bouteilles Perrier ont été vendues en 2016 à l'international. / © Creative Commons/Maurizio Pesce
768 millions de bouteilles Perrier ont été vendues en 2016 à l'international. / © Creative Commons/Maurizio Pesce

Nestlé Waters France, filiale du numéro un mondial de l'agroalimentaire Nestlé, a annoncé mardi 27 juin 2017 investir 200 millions d'euros jusqu'en 2020 pour développer son unique site d'embouteillage de sa marque d'eau pétillante Perrier à Vergèze, dans le Gard. 

Par C.C avec AFP

Nestlé Waters France, filiale Nestlé, veut investir 200 millions d'euros jusqu'en 2020 pour développer son usine d'embouteillage Perrier à Vergèze, dans le Gard.

Cet investissement doit permettre la création de cinq nouvelles lignes d'embouteillage, portant la capacité à 14 lignes, afin de renforcer la production et "accompagner l'ambition de 2 milliards de bouteilles en 2020", selon un communiqué.

1 000 employés en CDI


"Près de 200 embauches ont déjà été réalisées depuis 2 ans" pour répondre au besoin de la future production, souligne Nestlé Waters France qui emploie désormais 1.000 personnes en contrat à durée indéterminée sur le site de Vergèze près de Nîmes.

Il s'agit "en grande partie de titularisations de personnes en CDD" sur le site.

En parallèle, un plan de départs volontaires en congé de mobilité a été mis en place pour 140 salariés qui ont déjà quitté l'entreprise.

"À ce jour, le plan Perrier Cap 2020 est l'investissement le plus important de Nestlé Waters France", selon son président Denis Cans.

Perrier est une marque phare de Nestlé Waters France présente dans 144 pays. Ses plus grands marchés sont la France (45%) suivie des Etats-Unis et du Canada. Ses ventes ont dépassé 500 millions d'euros en 2016.

768 millions de bouteilles vendues


L'an dernier, 768 millions de bouteilles vertes de cette eau gazeuse ont été vendues à l'international, soit 55% de la production.

Les grandes villes, aux Etats-Unis comme en Chine, sont considérées comme des "vecteurs de croissance importants" pour la marque qui a développé des gammes aromatisées (pamplemousse, pastèque, citron...).



A lire aussi

Sur le même sujet

Monze : la désolation après l'incendie qui a brûlé 900 hectares

Les + Lus